"I Go Out" insuffle une bouffée d’oxygène au Pitti Uomo

C’est le pavillon qu’il ne faut surtout pas rater au Pitti Uomo cette saison. Alors que le salon de la mode masculine a ouvert ses portes mardi, le bouche-à-oreille allait bon train dès la première journée, drainant de nombreux visiteurs à la Sala Della Ronda, pourtant située à l’extrémité de la Fortezza da Basso, l’enceinte accueillant la manifestation, curieux de découvrir « I Go Out ». Comme le confirme un exposant, « tous les meilleurs acheteurs sont passés aujourd’hui ».

Le nouvel espace I Go Out est un hymne à la nature - FashionNetwork.com ph DM

Les organisateurs du salon ont voulu consacrer un espace entièrement à l’outdoor, en y apportant leur propre vision, surfant notamment sur le thème de l’écologie. Et ils ont mis les moyens pour réaliser un projet vraiment particulier, loin des standards habituels un peu tristounets des salons. Le résultat est une réussite. Avec un décor ultra-naturel mis en scène par l’agence Andrea Caputo Studio.

Haut de plafond et cerné de photos géantes de forêts, mises en valeur par un éclairage diffus, le lieu semble immergé dans la nature. De vrais arbres, plantés dans de grands pots autour des stands, ainsi que le mobilier d’exposition tout en bois, avec présentoirs, petites tables et tabourets fabriqués dans des troncs d’arbres contribuent à créer une atmosphère agréable, qui donne envie de prendre son temps à la découverte des produits. Ne manque même pas, dans un coin, le bistrot écolo avec son étalage de fruits frais !

« Nous avons été très agréablement surpris. Il fait frais et l’uniformité de la déco est très qualitative. C’est juste top ! En plus, cela correspond parfaitement à l’univers de Nomadic State of Mind », commente Stéphane Périssé, qui distribue la marque de sandales réalisées à partir de plastique recyclé, fondée il y a 20 ans par le créateur américain Chris Anderson.

Le stand du label japonais South 2 West 8 - FashionNetwork.com ph DM

Un peu plus loin, on trouve 24Bottles, marque italienne de bouteilles en métal joliment décorées, pensées pour lutter contre la pollution plastique des océans. Figure aussi en bonne place, parmi les marques d’habillement, le designer anglais Chistopher Raeburn, spécialisé dans le recyclage. Toutes les maisons présentes ne sont pas forcément écologiques, mais elles ont une touche particulière.

« Il s’agit de propositions transversales pour le plein air, où l’outdoor se révèle davantage fashion que sportswear », explique le directeur général de Pitti Immagine, Agostino Poletto. Au total, ils sont une trentaine d'exposants, dont Woolrich Outdoor, la marque de chaussures de course française Hoka One One et pas mal des labels japonais comme South 2 West 8.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversLuxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversSalons