​La filature nordiste VIT en redressement judiciaire

Face aux difficultés rencontrées au grand export, la société Viesly Industries Textile (VIT) a obtenu le 11 octobre son placement en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Douai.

DR

C’est ce qu’indique La Voix du Nord, qui évoquait déjà la veille les inquiétudes des 95 salariés de la société familiale centenaire. « La santé de l’entreprise n’est pas en péril, explique au journal Frank Gröbli, petit-fils du fondateur, qui détient entre autres à Caudry les sociétés Velysam et Coloredo. « On a du matériel, des stocks, des capitaux. La dette, ce n’est pas grand-chose, je dirais 5 % du chiffre d’affaires. »

La société, que FashionNetwork.com n’a pu joindre, réaliserait 75 % de son activité au grand export et en particulier à destination de l’Amérique latine. Ce qui expliquerait, au regard de la conjoncture, une récente chute de 25 % du chiffre d’affaires. La société développerait à ce jour un projet à valeur ajoutée autour du lin.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

TextileIndustrie