Alaïa ouvre son premier flagship à Londres

Pour la maison Alaïa, c'est l'événement le plus important depuis sa dernière ouverture de flagship, avenue Montaigne en 2013. Ce mardi, elle inaugure enfin son magasin londonien, sur la très chic Bond Street.


Maison Alaïa

Le magasin, dont l'ouverture avait été annoncée quelques mois avant la mort du couturier éponyme, en novembre dernier, est le premier flagship Alaïa hors de Paris (où la maison en compte deux) et marque une étape importante dans le développement posthume de la griffe contrôlée par le groupe Richemont.

La marque est actuellement distribuée à quelques pas de la Bond Street, au sein du grand magasin Selfridges, ainsi que chez Harrods, dans le quartier de Knightsbridge. Alaïa est également disponible ailleurs dans le monde aux Galeries Lafayette, chez Barneys, Bergdorf Goodman, Saks, Tsum, Lane Crawford, Joyce et 10 Corso Como.


A l'étage de la boutique londonienne - Alaïa

La nouvelle boutique londonienne s'épanouit sur plus de 550 mètres carrés répartis sur trois niveaux, dans un environnement luxueux, avec Fendi pour voisin direct. Elle distribuera l'ensemble des lignes de vêtements, de chaussures et d'accessoires de la marque. Point important, le service couture, disponible en France, sera également proposé dans le magasin londonien.


Maison Alaïa

L'emplacement hébergeait précédemment le revendeur de joaillerie et d'antiquités SJ Phillips, mais sera désormais consacré à la mode - même si la décoration du lieu comprend des oeuvres commandées spécialement à de nombreux artistes, Azzedine Alaïa ayant lui-même supervisé les premières étapes de la conception du magasin.

On y verra notamment des banquettes en verre de Naoto Fukasawa, des étagères de Shiro Kuramata, un tapis de Gio Ponti et des lampes géantes de Marc Newson.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - DiversDistribution