Amazon gagne du terrain dans le textile mais n’a toujours pas une image "mode"

Selon une récente étude américaine d’Astound Insights, malgré sa popularité en hausse auprès des consommateurs, le géant du e-commerce ne parvient toujours pas à éliminer complètement les autres distributeurs.


Seule une personne interrogée sur quatre décrit Amazon comme « très tendance » - Instagram: @amazonfashion

Cette étude, intitulée « A Window into the Fashion Shopper’s World » (Coup d’œil dans le monde d’un acheteur de mode), a été menée auprès de 1 000 consommateurs aux États-Unis. Portant sur leurs habitudes de shopping, l’enquête a permis de récolter des données étonnantes concernant la perception qu’ont les clients d’Amazon.
 
L'e-commerçant paraît en effet souffrir d’un problème d’image dans le secteur du textile : seule une personne interrogée sur quatre le décrit comme « très tendance ». Cela pourrait expliquer pourquoi seuls 26 % des interrogés déclarent que les marques propres d’Amazon sont un facteur qui les pousse à utiliser cette plateforme plutôt qu’une autre.
 
Comme dans la grande majorité des secteurs que le distributeur a conquis, Amazon s’illustre par son côté pratique, la rapidité de ses livraisons et ses prix attractifs. 57 % des répondants déclarent en effet que le délai de livraison est leur principal critère pour décider sur quel site acheter, ce qui favorise Amazon et son immense réseau de distribution. 55 % des sondés évoquent quant à eux les prix compétitifs de la plateforme comme facteur clé.
 
46 % des consommateurs indiquent également préférer faire leurs recherches sur Amazon plutôt que dans les grands magasins lorsqu’ils font un premier « shopping de repérage », citant la grande variété des produits du géant américain et la facilité de navigation comme principaux avantages. Cette première recherche ne se traduit cependant pas toujours par une vente.
 
Plusieurs des résultats de l’étude semblent en tout cas tendre à confirmer ce qu’avait annoncé un rapport de Coresight publié en février : Amazon est « le second distributeur de textile préféré des Américains » derrière Walmart, mais « risque d’être vu comme un distributeur d’outlet ».
 
Des résultats qui devraient tirer un soupir de soulagement aux autres distributeurs textile. L’étude d’Astound dévoile des données intéressantes concernant les boutiques de textile, en ligne et hors ligne, qui tentent de se maintenir face à Amazon.
 
L’importance de l’expérience en boutique, sujet du moment pour les distributeurs physiques, est confirmée : 59 % des interrogés affirment y accorder de l’importance au moment de prendre leur décision d’achat. Les millenials vont même plus loin : 61 % n’hésiteraient pas à quitter une boutique qui proposerait une expérience inintéressante.
 
Mais les observations d’Astound concernant les nouvelles tendances dans la technologie sont peut-être encore plus intéressantes.
 
La popularité grandissante du shopping sur mobile n’est pas vraiment une surprise (73 % des acheteurs affirment avoir utilisé des appareils mobiles pour faire des recherches ou acheter de l’habillement), mais l’étude montre aussi une montée en puissance de la technologie de reconnaissance vocale : 47 % des interviewés déclarent en effet l’utiliser pour naviguer lors de leurs séances de shopping en ligne et 37 % comptent commencer à l’utiliser dans l’année.

Les services d’abonnement, qui séduisent plus de 11 millions d’abonnés, méritent aussi une mention spéciale : 36 % des interrogés affirment avoir essayé une expérience de shopping personnalisé.

Ces tendances pourraient aussi bénéficier à Amazon, évidemment, car le géant du e-commerce n’hésite pas à mobiliser des ressources considérables pour développer ses propres services customisés, comme Echo Look, qui fonctionne avec Alexa, et le service Prime Wardrobe, qui permet d’essayer avant d’acheter.
 
« Les technologies sont une opportunité majeure pour les distributeurs d’optimiser l’expérience client, mais sans une compréhension précise des préférences de leur public cible, il peut être difficile de décider où investir du temps et de l’argent », analyse le PDG d’Astound Commerce, Igor Gorin.
 
« Les acheteurs de mode attendent une expérience d’achat fluide sur tous les canaux et c’est la clé pour conserver sa spécificité par rapport aux concurrents et particulièrement par rapport à Amazon. »
 
Le rapport « A Window into the Fashion Shopper’s World » (en anglais) peut être téléchargé sur le site d’Astound Commerce.

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresLingerieMode - DiversDistributionBusinessInnovations