Carlo Volpi dévoile ses tricots déjantés au Pitti Uomo

Révélé par le concours pour jeunes créateurs Who is On Next ? Homme, qu’il a remporté en juin, Carlo Volpi se retrouve sous les projecteurs cette saison avec son tout premier défilé, organisé jeudi dans le cadre du Pitti Uomo. Un retour aux sources pour le styliste trentenaire, originaire de Limite sull’Arno près de Florence, qui est installé à Londres depuis 1998.

Les vieilles dames font un doigt honneur chez Carlo Volpi - Pitti Immagine Proj3ct Studio

"Depuis que j’ai gagné Who is On Next ? tout a un peu changé. J’ai pu travailler avec des fabricants de maille, alors qu’avant je faisais tout moi-même, y compris la production. Beaucoup d’opportunités se sont présentées et je suis en discussion pour être distribué dans un showroom", explique ce passionné de musique qui vendait jusque-là ces tricots uniquement sur Internet.

Pour son premier Show, Carlo Volpi a choisi de frapper fort en se focalisant sur une attitude anti conventionnelle et sur ce qui est « socialement inacceptable », tout en renouant avec ses premières amours pour la musique underground. Au centre de la scène, des échafaudages au sommet desquels l’artiste de cabaret soprano Ernesto Tomasini donne le tempo.

Jeux de mailles et de couleurs caractérisent le travail de Carlo Volpi - Pitti Immagine Proj3ct Studio

 Le créateur nous plonge dans l’atmosphère des boîtes de nuit, en s’inspirant en particulier de « Disco Sally », cette septuagénaire qui fréquentait assidûment le Studio 54 à New York. On retrouve ainsi cette veille dame faisant des doigts d’honneur en hurlant « say no » au centre d’un pullover.

Ailleurs, c’est un dentier qui rit en plein milieu d’un pull à capuche à losanges. La palette de cette collection « discothèque » est sombre avec des flashs de couleurs, se différenciant du style habituellement très flashy de Carlo Volpi.

L'un des pulls déjantés de Carlo Volpi - Pitti Immagine Proj3ct Studio

Des mannequins endossent des combinaisons entièrement tricotées en laine, la tête cachée sous des passe-montagnes sombres sur lesquels dégoulinent des couleurs fortes en silicone, comme cette tâche de peinture jaune ou rouge au sommet d’un crâne ou ces larmes turquoise coulant sur une cagoule noire.

Des slogans comme « Disco damaged » ou « disco monster » s’impriment de manière insolite sur le devant d’un pull torsadé.

Une combinaison tricotée signée Carlo Volpi - Pitti Immagine


Différentes techniques sont employées pour confectionner un seul et même tricot avec, par exemple, des torsades dans la partie basse et des côtes dans la partie haute. Le tout dans un esprit pop et fun. A l’arrivée, Carlo Volpi offre une collection pleine de vitalité et d’inventivité.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterCréation