Causette, placé en liquidation judiciaire, dans l'attente d'un repreneur

Causette en sursis. Le tribunal de commerce a prononcé ce mardi la liquidation judiciaire des Éditions Gynéthic, la société éditrice du magazine féminin depuis mars 2009, a annoncé ce dernier sur son compte Facebook.


Le numéro de janvier 2018 de Causette - Causette / Facebook

Néanmoins, Causette, qui vient de sortir son numéro de janvier, pourra en sortir un autre le mois prochain. La suite de ses activités, qui pourront avoir lieu jusqu'au 28 février, dépendra des offres de reprise du magazine dont la date limite a été fixée par le tribunal au 22 janvier. Fin décembre, l'avocat des représentants du personnel avait indiqué à l'AFP que quatre ou cinq repreneurs potentiels avaient été identifiés.

« Il n'y aura, ainsi, pas de disparition du titre des kiosques. "Juste" un changement de propriétaire... Je crois pouvoir dire que j'aurais tout donné, voire plus, pour éviter ça. Mais ça n'aura pas suffi. Je suis donc autant soulagé que triste. Sacrée page qui se tourne, quand même », a précisé Grégory Lassus-Debat, le fondateur et gérant de Causette, sur son compte Facebook. « J'aurais eu l'honneur de faire paraître 85 numéros de mon petit bébé éditorial. Il m'aura apporté beaucoup de joies, beaucoup de peines, beaucoup de satisfaction aussi de voir qu'un journalisme de combat, engagé et indépendant, peu changer les choses, la société et les mentalités », a-t-il ajouté.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Médias
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER