Céline : Phoebe Philo s'en va

L’annonce officielle du départ de Phoebe Philo met un terme aux rumeurs qui agitaient le luxe féminin depuis plusieurs mois. C’est par un communiqué que le groupe de luxe LVMH, qui détient Céline, a confirmé l’information, après avoir démenti officiellement à plusieurs reprises cette hypothèse.


Phoebe Philo - DR

« Phoebe Philo quittera son rôle de directeur artistique de la maison Céline en janvier 2018 », indique sobrement le groupe sans donner davantage de détails. Son successeur sera annoncé dans les prochains mois. En attendant, les collections seront réalisées par le studio interne.

D’après nos informations, la designer, qui a pris la direction créative de la maison en 2008, aurait décidé de faire une pause pour des raisons familiales. A court terme, elle n’irait donc pas chez la concurrence, alors qu’on la donnait partante pour rejoindre Burberry, où se trouve déjà aux commandes Marco Gobbetti... qui était jusqu'à peu le directeur général de Céline.

Un tournant important pour la griffe, qui s’est fortement identifiée cette dernière décennie à sa créatrice, véritable artisane de son succès, offrant aux femmes des silhouettes au design contemporain, mais portables au quotidien. « Phoebe a écrit, ces dix dernières années, un chapitre clé de l’histoire de Céline. Nous lui sommes très reconnaissants d’avoir contribué au grand essor de cette maison », déclare le PDG du groupe, Bernard Arnault, dans le communiqué.
 
« Une nouvelle étape du développement de Céline va désormais s’ouvrir et je suis extrêmement confiant dans les succès futurs de cette maison emblématique », souligne-t-il encore.

Née en 1973 de parents anglais, Phoebe Philo a grandi à Londres, où elle s’est très vite passionnée pour la mode. Diplômée à la prestigieuse école Central Saint Martins, elle se transfère à Paris, où elle rejoint Stella McCartney, rencontrée à l’école, qui est à l’époque directrice artistique de Chloé. Elle lui succède en 2001, alors que son amie part ouvrir sa propre griffe.

Chez Chloé, elle se fait remarquer pas son talent et sa capacité à faire évoluer la maison vers une image plus féminine. Mais quelques années plus tard, elle choisit de quitter la griffe du groupe Richemont pour rentrer à Londres et s’occuper de sa famille.

Elle laisse passer trois ans avant de se laisser convaincre par LVMH de revenir à Paris pour prendre les rênes de Céline, où elle ne tarde pas à s’imposer avec un style minimal et intemporel apprécié par les femmes. Elle se forge durant son règne dans la maison une grande réputation aussi pour les accessoires, ses sacs se taillant un succès sans précédent.

« Travailler chez Céline a été, pour moi, une expérience extraordinaire tout au long de ces dix dernières années », commente Phoebe Philo, 44 ans, dans le communiqué, en concluant : « Quelle formidable aventure ! »

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversNominations