Etam s'est retiré de la Bourse de Paris

Le groupe français de magasins de vêtements Etam sera retiré mercredi 9 août de la Bourse de Paris , à la suite de la prise de contrôle presque totale par les actionnaires majoritaires, a annoncé lundi l'Autorité des marchés financiers (AMF).


Collection automne-hiver 2017 - Etam

Entre la fin juillet et le début août, les trois familles actionnaires majoritaires d'Etam sont montées à 99 % de son capital, au cours d'une offre publique d'achat (OPA) simplifiée, en vue de retirer le groupe de la cote.

« Par conséquent, le retrait obligatoire interviendra le 9 août 2017, au prix de 49,30 euros (...) par action », avait donc annoncé l'AMF, précisant que la cotation d'Etam resterait suspendue jusque-là.

Le capital d'Etam est partagé entre la famille Michior, devenue actionnaire principal en 2009 via sa holding Finora, la famille Tarica et la famille Lindemann. Avant l'OPA des dernières semaines, ces familles détenaient déjà à elles seules plus de 95 % du capital et des droits de vote, soit le seuil nécessaire pour engager un retrait de la cote.

Dans ses derniers chiffres trimestriels en date, le groupe a fait part d'un recul de ses ventes entre avril et juin, pénalisé par la Chine notamment.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresMode - DiversBusiness