Gare Montparnasse : arrivée de Levi’s, Sephora, The Kooples et Sweet Pants

Dans un quartier en mutation côté commerce et urbanisme, la gare Montparnasse entend tirer son épingle du jeu par une refonte totale de son offre de boutiques. Son propriétaire, Gares & Connexions, en partenariat avec Altarea Cogedim, entend attirer 130 nouvelles enseignes d’ici fin 2020.


La future gare Montparnasse - SNCF

Les premiers noms viennent d’être dévoilés : le jeanneur Levi’s, semble-t-il convaincu par son installation à Saint-Lazare, le temple de la beauté Sephora, les cosmétiques artisanaux de Lush, la mode de The Kooples ou le streetwear de Sweet Pants sont de la partie. De même que la Fnac et la chaîne néerlandaise Hema, qui ouvrira là son plus grand magasin français. L’offre alimentaire se distingue également, avec l’arrivée de Marks & Spencer food, Pierre Hermé, Christophe Adam, Pegast, Mardi Crêpes ou encore Noglu.

« Les gares sont en pleine transformation et les Français le voient. Plus de 1,2 milliard d’euros sont engagés sur la période 2018-2020 par SNCF Gares & Connexions et ses partenaires, commente Patrick Ropert, directeur général de SNCF Gares & Connexions. La transformation de la gare Montparnasse accompagne l’augmentation des trafics passagers sur toute la façade atlantique, induite par l’ouverture de deux lignes à grande vitesse en 2017. »
 
Ce projet s’inscrit dans une évolution du quartier plus globale. A deux pas, le centre commercial Gaîté, piloté par Unibail-Rodamco et ouvert il y a plus de 40 ans, va lui aussi faire peau neuve pour 2020, accueillant notamment un supermarché E.Leclerc. Tandis que le centre commercial Maine-Montparnasse, situé sous la célèbre tour au commencement de la rue de Rennes, pourrait disparaître. La Mairie de Paris envisage de casser la dalle et de le supprimer. Une consultation a été lancée.   

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversBeauté - DiversDistribution