Guess : des ventes stables mais une rentabilité en berne en 2016

En 2016, Guess a vu sa rentabilité s'effondrer. Le groupe américain a publié mercredi ses résultats pour son exercice 2016/17 clos fin janvier. Son chiffre d'affaires est resté stable à 2,21 milliards de dollars (2,05 milliards d'euros), et a très légèrement progressé de 1 % à taux de change constant. Mais le groupe a vu son résultat opérationnel ajusté s'effondrer de 49 % à 63 millions de dollars (58,5 millions d'euros). Son résultat net ajusté est lui en repli de 55 % à 37 millions de dollars (34,4 millions d'euros).

Guess a souffert sur le sol américain en 2016 - DR

Une tendance qui a été particulièrement marquée sur son dernier trimestre. Le bénéfice opérationnel sur les trois derniers mois de son exercice a chuté de 70 % à 21 millions de dollars alors que son chiffre d'affaires a progressé de 3,2 % à 679 millions de dollars.

Le groupe a vécu un exercice discordant selon les régions. En Amérique, les ventes dans son réseau à l'enseigne ont reculé de 4,7 % par rapport à l'an dernier et les ventes en gros se sont contractées de 5,9%. A l'inverse, son chiffre d'affaires en Europe a progressé de 8,9 % et de 3,6 % en Asie.

Sur le dernier trimestre, les activités en Europe et en Asie ont continué à stimuler la croissance des ventes avec des hausses respectives de 11,4 % et de 26,6 %, compensant ainsi une chute de 6,4 % des ventes de détail en Amérique. Ces progressions sur les zones Europe et Asie s'expliquent, selon le groupe, à la fois par des ouvertures de boutiques et par des ventes en croissance dans le parc de magasins existant, notamment en Chine.

« Alors que nous entamons l'exercice 2017/18, nous allons tirer parti de notre élan en Europe et en Asie et allons continuer notre expansion commerciale dans ces régions. En ce qui concerne les ventes de détail en Amérique, où l'environnement commercial reste difficile, nous nous concentrons sur l'amélioration de la profitabilité », relève le PDG Victor Herrero.

Le groupe veut procéder à une soixantaine de fermetures de magasins sur la zone Amériques cette année mais annonce, dans le même temps, vouloir en ouvrir un nombre équivalent en Europe ainsi qu'une trentaine en Asie. Sur l'ensemble de l'exercice en cours, Guess prévoit une progression de ses ventes nettes consolidées de l'ordre de 2 à 4 %.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

DenimBusiness