H&M : la hausse des stocks pèse sur la rentabilité au deuxième trimestre

Stockholm, 28 juin 2018 (AFP) - Le géant suédois du prêt-à-porter Hennes et Mauritz (H&M) a annoncé jeudi une baisse de rentabilité au deuxième trimestre de son exercice 2018, marqué par une hausse des stocks et des ventes en baisse dans certains marchés clés.


H&M a inauguré le 20 juin dernier son flagship parisien agrandi et repensé dans le quartier Haussmann - H&M

De mars à mai, le bénéfice net s'est replié de 21 %, à 4,6 milliards de couronnes (446 millions d'euros), grevé par la transformation de la chaîne logistique. Le chiffre d'affaires a lui augmenté de 1,5 %, à 60,4 milliards de couronnes, grâce à des ventes dynamiques en Europe du Nord et de l'Est. En revanche, aux Etats-Unis, en Allemagne et en France, trois des plus gros marchés du groupe, les ventes ont reculé.

« Pas de lumière dans le tunnel pour H&M, Karl-Johan Persson (le directeur-général) continue de parler de tendances positives mais les résultats montrent quelque chose de différent malheureusement, une vraie déception », relève sur Twitter l'analyste de Nordnet, Joakim Bornold.

Sur un an, les stocks ont augmenté de 13 %, une proportion qualifiée de « trop élevée » par le groupe, imputée à des déséquilibres de l'assortiment des boutiques qu'H&M va chercher à corriger lors de la période des soldes au troisième trimestre, entraînant des rabais supplémentaires.

En outre, le géant suédois entend rationaliser sa chaîne logistique pour « rendre notre approvisionnement encore plus rapide, plus flexible et plus efficace », a indiqué Karl-Johan Persson dans un communiqué.

Tout en développement son offre en ligne, H&M continue d'ouvrir des boutiques sur de nouveaux marchés : l'Ukraine et l'Uruguay en 2018 et la Bosnie-Herzégovine en 2019. Le groupe possède 4 801 boutiques dans le monde.

H&M reste la marque vedette du groupe et la plupart des nouvelles ouvertures se feront sous ce nom. Le groupe exploite également les marques Cos, & Other Stories, Monki, Weekday et Cheap Monday, pour lesquels il ouvre également des magasins, mais dans une moindre mesure pour se concentrer sur le redressement d'H&M.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversDistributionBusiness