Kiabi confie sa direction France à Patrick Stassi

Après avoir occupé la fonction de directeur général de Kiabi Italie depuis janvier 2015, Patrick Stassi est depuis mai à la tête de Kiabi France. Il prend la suite de François Haimez, désormais directeur général Brésil, tandis que Marco D’Intino reprend le flambeau de l’activité transalpine.


Image extraite d'un film de présentation d'un magasin à Arese, en Italie, par Patrick Stassi. - Kiabi Corporate

Patrick Stassi a rejoint Kiabi en 2012 en qualité de directeur marketing et communication, fonction qu’il occupera jusqu’à sa prise en main du marché italien. Il avait avant cela officié pendant plus de deux ans au poste de directeur habillement et chaussures de La Redoute, après dix-sept années passées au sein du groupe Oxylane (Decathlon). Au sein de l'enseigne de distribution d'articles de sport, il avait évolué de chef de rayon jusqu’à directeur des marques Kipsta puis Domyos.

Nouveau responsable Italie, Marco D’Intino a pour sa part rejoint Kiabi il y a douze ans en tant que chef de rayon, avant d'accéder au poste de directeur commercial de l’activité centre-sud en Italie. Il est désormais à la tête d’un réseau de 33 boutiques italiennes, pesant 10 % du chiffre d’affaires du groupe. « Nous prévoyons une croissance crosscanal d’environ 15 %, a indiqué Marco D’Intino à FashionNetwork.com Italie. Nous sommes en train de négocier une nouvelle ouverture pour le second semestre, mais notre objectif est de croître de manière qualitative, et non quantitative, en dopant la part de marché de la marque en Italie via un renforcement de l’image ».

A la tête de l’activité France depuis mars 2016, François Haimez gagne de son côté Sao Paulo avec pour mission de mener les premières ouvertures sur le marché brésilien. Kiabi espère en effet que l’année en cours sera marquée par l’ouverture des marchés brésilien, chinois et indien, tandis que l’enseigne renforce ses positions au Maghreb.

Kiabi a généré un chiffre d’affaires de 1,9 milliard d’euros en 2017, en progression de 4,6 %. L’enseigne est à la tête d’un réseau de quelque 500 magasins dans le monde, dont près de 350 en France. L’un de ses objectifs phares du groupe nordiste est d’ici à 2021 de réaliser la moitié de ses ventes hors de France, contre 27 % en 2016.

(avec  et )

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversNominations