L’avenir esthétique et pratique du paiement selon Visa Premier et la Central Saint Martins School

Visa Premier s’est associé à la Central Saint Martins School afin d’imaginer à quoi pourrait ressembler en 2020 un accessoire de paiement qu’ils appellent « prêt-à-porter ». Le but est de pouvoir allier esthétisme et utilité car, comme Visa Europe l’a précédemment annoncé, en 2019 aura lieu la généralisation des terminaux compatibles avec la technologie sans contact dans tous les points de vente européens. C’est l’occasion pour Visa de réfléchir à des terminaux de paiement « prêts-à-porter » pour 2020.

Nick Mackie, directeur du paiement sans contact à Visa Europe, explique : « Alors que la numérisation des paiements poursuit son cours, les usages sans contact s’étendent rapidement des cartes à d’autres terminaux. Les Européens sont d’ailleurs parmi les premiers à adopter ces nouvelles technologies. Nous voyons un énorme potentiel dans l’univers du paiement par accessoire "prêt-à-porter", qui gagne rapidement du terrain, notamment auprès des technophiles de la Génération Y. Les "wearables" renforcent encore tous les avantages du paiement sans contact : rapidité, praticité et simplicité. »
 
Cette réflexion a abouti à trois concepts développés par Gareth Ladley et Marta Monge, diplômés en 2015 du Master de Design industriel, et par Marina Mellado, Maxime Moreaux et Bronka de Sage qui suivent actuellement le même programme. Sous la direction artistique de Silas Grant, designer praticien et universitaire à la Central Saint Martins.
 
Nick Rhodes, directeur du programme Product Ceramic & Industrial Design à Central Saint Martins, a déclaré : « Notre tâche principale devient donc d’identifier les opportunités créatives qui peuvent satisfaire, par la technologie, les besoins et les attentes de l’utilisateur, et de les articuler par un design attractif, source à la fois d’utilité et de plaisir. »


Concept "Small Change"

Le premier projet a été baptisé « Small Change ». L’accessoire « prêt-à-porter » imaginé ressemble à une montre et permet de remplacer les petites pièces en les stockant sur ce terminal au moyen d’un écran à encre électronique qui affiche le montant disponible sur le compte de l’utilisateur.


Concept "Budgeteer"

« Budgeteer », lui, se porte aussi au poignet et permet à l’utilisateur d’organiser ses dépenses en différentes catégories - travail, personnel, domicile - matérialisées par différentes couleurs que l’utilisateur retrouve sur son compte en ligne. Ici, le design de l’objet réside dans la visibilité des circuits électroniques.
 

Concept "Thread"

Enfin, le concept « Thread » relève plus de la carte de fidélité du futur, sous forme de broche, reliée à une application de réalité augmentée. Le but est de repérer les personnes ayant aussi le terminal pour voir leurs achats et les noter. Au plus les utilisateurs récoltent de bonnes notes, au plus ils reçoivent des avantages (bons de réduction, ventes privées…) de la part des marques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresLuxe - AccessoiresCréation