LVMH affiche une hausse de 15 % de son chiffre d'affaires au premier semestre 2017

Une croissance lente dans le monde ? Quelqu'un a oublié de le dire à LVMH, qui a affiché une hausse de 15 % de son chiffre d'affaires enregistré au cours des six premiers mois de l'année 2017, porté par « l'élan exceptionnel » de Louis Vuitton, l'intégration du fabricant de bagages Rimowa et une croissance solide chez Bulgari et TAG Heuer.


Louis Vuitton à Kyoto - Louis Vuitton

LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton - pour donner au groupe son titre complet - a annoncé mercredi soir, le 26 juillet, que ses ventes totales avaient atteint 19,714 milliards d'euros. Le résultat opérationnel courant s'élève à 3 640 millions d'euros au premier semestre, soit une hausse de 23 %. 

« LVMH a bénéficié d'un excellent premier semestre auquel toutes nos sociétés ont contribué. Dans le climat actuel d'instabilité géopolitique et économique, la créativité et la qualité, valeurs fondatrices de notre groupe, sont plus que jamais devenues des repères pour tous. La numérisation croissante de nos activités renforce en outre la qualité de l'expérience que nous apportons à nos clients », a déclaré Bernard Arnault, le président de LVMH, dans un communiqué.

Ces résultats sont les premiers depuis que la famille Arnault a annoncé son intention d'intégrer Christian Dior Couture à LVMH - une opération qui augmenterait sa participation personnelle totale dans LVMH de 36 % à 46 %.

Plus grand conglomérat de luxe au monde, LVMH possède la plus importante capitalisation boursière de France. Bernard Arnault est très sensible au prix des actions du conglomérat. D'autant plus que les marques du groupe peuvent subir de grosses baisses du prix de leur action en raison des changements rapides de la perception publique de celles-ci. C'est l'une des raisons pour lesquelles LVMH publie traditionnellement ses résultats après 18h en France, lorsque la Bourse de Paris est fermée. Comme cela s'est de nouveau déroulé ce mercredi.
 
En termes de catégories de produits, la plus grande division de LVMH, Mode et Maroquinerie, a vu son chiffre d'affaires progresser de 17 %, à 6,899 milliards d'euros, boosté par deux collaborations clés de Louis Vuitton - avec l'artiste Jeff Koons et avec  la marque de skateboard de New York Supreme.
 
Néanmoins, Bernard Arnault s'est méfié du second semestre 2017 : « Dans un environnement qui reste incertain, nous abordons la seconde partie de l'année avec prudence ».

La distribution sélective, qui comprend la chaîne de cosmétiques Sephora et la chaîne internationale de luxe Duty Free, a connu une hausse des ventes de 15 %, à 6,280 milliards d'euros, portée par le réseau en expansion de Sephora, notamment à New York et Dubaï, et le lancement de 24Sevres, la nouvelle expérience de commerce en ligne développée par le grand magasin Le Bon Marché.
 
Les ventes de parfums et cosmétiques ont progressé de 14 %, à 2,670 milliards d'euros, alors que Guerlain a pu compter sur le « lancement réussi de son nouveau parfum, Mon Guerlain, représenté par Angelina Jolie ».

Pour leur part, les Vins & Spiritueux ont progressé de 12 %, à 2,294 milliards d'euros de chiffre d'affaires, grâce à la reprise de la demande en Chine, où les ventes de cognac s'étaient effondrées récemment en raison de la lutte contre la corruption menée par le Parti communiste.
 
Enfin, la division Montres & Joaillerie a connu une hausse de son chiffre d'affaires de 14 %, à 1,838 milliard d'euros, alors que Bulgari a enregistré « un excellent premier semestre ».

Avec environ 130 000 employés dans le monde, LVMH contrôle le plus grand portfolio de marques de luxe : son vaste portefeuille comprend Moët & Chandon, Dom Pérignon, Veuve Clicquot, Krug, Ruinart, Château d'Yquem, Hennessy, Vodka Belvedere, Louis Vuitton, Céline, Kenzo , Givenchy, Fendi, Emilio Pucci, Marc Jacobs, Loro Piana, Berluti, Guerlain, Parfums Givenchy, Parfums Kenzo et Parfums Loewe. LVMH contrôle également Chaumet, Zenith, Fred et Hublot.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - DiversArt de vivre - DiversBusiness