LVMH face à un nouveau départ : Simon Whitehouse quitte J.W. Anderson

Le jeu de chaises musicales se poursuit chez LVMH : un PDG respecté du groupe s'apprête à quitter l'une de ses filiales les plus prospères et les plus surveillées du moment. Simon Whitehouse, l'énergique PDG de J.W. Anderson, partira à la fin de l'année.


Simon Whitehouse - Facebook - Facebook

Simon Whitehouse avait pris la tête de la jeune griffe britannique au mois de juin 2014. Son arrivée suivait de près l'acquisition par LVMH d'une part minoritaire de la maison fondée par Jonathan Anderson en 2008. L'information de son futur départ tombe cinq jours après que LVMH a été forcé de confirmer que Sidney Toledano, PDG de Christian Dior, abandonnera à la fin janvier la direction de la maison de mode la plus connue du groupe de luxe. J.W. Anderson est également depuis quatre ans le directeur artistique très acclamé d'une autre maison clé pour LVMH : Loewe, la maison madrilène souvent considérée comme le Hermès espagnol.

Simon Whitehouse, que nous avons réussi à joindre au siège de la jeune maison sur Shacklewell Lane à Dalston, le quartier préféré des jeunes créateurs à l'est de Londres, nous a confirmé qu'il quitterait J.W. Anderson à la fin de l'année, mais s'est refusé à tout autre commentaire. LVMH serait déjà en train de faire passer des entretiens pour son successeur. Mais ni Chantal Gaemperle, vice-présidente exécutive pour LVMH, chargée des ressources humaines, ni Hélène Freyss, directrice de la communication du groupe - dont les deux bureaux nous ont assuré qu'elles étaient « très occupées par leurs réunions » -, n'ont répondu à FashionNetwork.com.

Selon certaines sources, le départ s'est fait à l'amiable. Simon Whitehouse aurait exprimé son désir de changer de style de vie : adepte de l'ultra-marathon, il a l'intention de lever 1 million de dollars l'an prochain grâce à une série de courses au profit de Mind, une association pour la santé mentale. Il avait déjà laissé présager de son départ sur son compte Instagram (@simonsrockyroad) : des images d'Abraham Lincoln, légendées par des citations du président américain - « And in the end, it’s not the years in your life that count, it’s the life in the years » (« Au bout du compte, ce n'est pas le nombre d'années de votre vie qui compte, mais c'est la vie dans ces années »). 


Voir le défilé
J.W. Anderson - Printemps-été 2018 - Collections masculines - Florence - © PixelFormula

Il quitte la société avec une excellente réputation. Pendant son règne de quatre ans, il a joué un rôle déterminant en connectant la griffe avec d'importants partenaires. Cet automne, le créateur né à Ulster lance une collaboration avec Converse, après avoir présenté la collection à la presse et aux acheteurs pendant le Pitti Uomo à Florence au mois de juin. Simon Whitehouse a aussi supervisé l'association avec le géant de la distribution japonais Uniqlo. J.W. Anderson a créé à cette occasion une collection capsule de 34 pièces, distribuées depuis le 21 septembre dans plus de 1 000 magasins du monde entier et sur Internet.

Avant de rejoindre la marque londonienne, Simon Whitehouse, né à Leeds, a occupé des postes de dirigeant chez Matthew Williamson et Diesel. Nordiste comme Jonathan William Anderson - quoique originaire du nord de l'Angleterre et pas d'Irlande du Nord comme le designer -, Simon Whitehouse a aussi inauguré le site e-commerce de la marque. L'avis est unanime parmi les observateurs : il sera difficile de remplacer un CEO aussi performant.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - DiversBusiness