Le Prix LVMH récompense la Française Marine Serre

Pour sa quatrième édition, le Prix LVMH, fondé en 2014 et récompensant les meilleurs jeunes créateurs de mode, vient d’élire la jeune Française de 25 ans Marine Serre parmi les 1 200 candidats en compétition cette année (soit 200 de plus que l’année dernière) et qui succède à la Britannique Grace Wales Bonner pour Wales Bonner. Elle se démarque dans une édition où le streetwear et la mixité des garde-robes représentaient les deux axes forts

Marine Serre lauréate du prix LVMH 2017 - LVMH

Originaire de Brive-la-Gaillarde, la jeune femme a été formée à l'école La Cambre à Bruxelles avant de réaliser plusieurs stages chez Maison Margiela et Christian Dior, et d'intégrer les équipes d'Alexander McQueen à Londres. 

Après une première collection vendue chez Broken Arm à Paris en septembre 2016, la créatrice voit démarrer l'année sur les chapeaux de roue, nommée à la fois pour le Festival de Hyères, pour l'Andam et le LVMH Prize. « Une récompense inattendue pour moi, avoue-t-elle, la justesse des proportions, la vision de la mode d'aujourd'hui que j'essaie de donner à mon travail ayant apparemment convaincu. Même si j'étais très relax avant l'annonce du lauréat, cette récompense va me permettre d'ouvrir un atelier à Paris, de travailler sur une deuxième collection en respirant mieux et de davantage me projeter. »

La jeune Française a présenté ses pièces aux jury - Alexis Chenu

Le jury, parrainé par la chanteuse Rihanna, avouait être séduit par la jeune Française. Pour Maria Grazia Chiuri, « Marine Serre a cette maturité que les autres ont peut-être moins, une vision de la mode actuelle et un projet très clair ». Mêmes louanges chez Humberto Léon et Carol Lim, pour qui « la compétition était très serrée cette année, Marine incarnant une vision à la fois créative et business du vêtement. Celle-ci est très actuelle et elle manque parfois à certains créateurs ».

Vainqueur parmi les huit finalistes annoncés à la fin du mois de mars – dont les Français Antonin Tron (Altein) et Marine Serre, la Russe Maria Kazakova (Jahnkoy), les Britanniques Molly Goddard et Nabil El Nayal (Nabil Ayal), le Japonais Kozaburo Akazaka (Kozaburo), l’Américaine Yoon Ahn (Ambush), la Danoise Cecile Rosted Banhsen (Banhsen) -, la créatrice remporte une dotation de 300 000 euros et un accompagnement personnalisé pendant un an par une équipe dédiée du géant du luxe.

À noter le prix spécial du jury remis au Japonais Kozaburo Akazaka pour sa marque Kozaburo, qui remporte la somme de 150 000 euros. 

Un jury qui était composé des directeurs artistiques stars du groupe LVMH – Karl Lagerfeld, Marc Jacobs, Carol Lim et Humberto Leon, Nicolas Ghesquière, Jonathan Anderson, Phoebe Philo et Maria Grazia Chiuri – entourés par Delphine Arnault (directrice générale adjointe de LVMH), Jean-Paul Claverie (conseiller de Bernard Arnault et directeur du mécénat de LVMH) et Pierre-Yves Roussel (PDG du Fashion group de LVMH).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - Prêt-à-porterCréation