Magliano livre un premier défilé plein d’allure

Chez Luca Magliano, la mode est plus que jamais une attitude. Avec son casting de « gueules », le jeune designer italien, qui a fait défiler des mannequins de toutes les tailles et de tous les âges, a marqué les esprits par sa fraîcheur et sa malice en désacralisant avec humour la garde-robe de l’homme amoureux. Un coup essai réussi pour le styliste qui défilait pour la toute première fois, ce jeudi 11 janvier 2018, au Pitti Uomo.


L'élégance masculine signée Luca Magliano - Pitti Immagine ph Giannoni Giovanni

Ce Bolognais jovial, vainqueur du concours Who is on Next ? Uomo 2017, qui a lancé sa ligne de menswear Magliano en 2016, a revisité les grands classiques masculins en s’inspirant des silhouettes des années 1990.

A l’arrivée : une galerie de personnages touchants, sous leurs airs de durs et de petits malfrats, la cigarette au bec, flottant dans des costumes trop grands et affublés de chaussures rapiécées par des bouts de scotch colorés.

Parfois, la veste de smoking de ces amoureux transis est trop courte et ils semblent timides et un brin maladroits, avec une rose à la main ou avec une grande écharpe frangée sur laquelle on peut lire « bellissima ».


Pour son premier défilé, Magliano a choisi l'amour comme fil conducteur - Pitti Immagine ph Vanni Bassetti

« Tout est un peu bricolé avec poésie. C’est typique des gens de Bologne, qui arrivent toujours à s’arranger avec les moyens du bord. C’est cette manière de procéder qui rend les produits précieux pour ce qu’ils sont », explique en backstage le designer.

Les chaînettes avec croix se balancent sur les tricots de corps moulants ou sur les pull-overs à losanges aux manches retroussées. Certains ont des allures de matelots, avec leur ample pantalon blanc en toile. L’ambiance rappelle un port du Sud, Naples ou Palerme, avec une allure très italienne.

Les pantalons à pinces sont froncés à la taille ou serrés par une ceinture en cuir à rivets. Les looks sont dépareillés, entre veste démesurée à carreaux, gilet rayé aux couleurs de la Jamaïque, pantalon rose pastel ou, au choix, caleçon en soie à pois noirs.


Un look du défilé Magliano - Pitti Immagine ph Giannoni Giovanni

Ici et là, on trouve la touche artistique de Luca Magliano, qui a étudié à l’école d’art L.UN.A, Libera Università delle Arti, de Bologne, où il est basé, avant de se lancer dans la mode en débutant par un stage chez Alessandro Dell’Acqua. Le designer collabore aussi sur le segment de la mode féminine pour d’autres marques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversLuxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER