Milano Unica ouvre ses portes avec un nombre d'exposants en hausse

Milano Unica, qui a avancé avec succès son rendez-vous de septembre à juillet la saison dernière, débute ce mardi 6 février une nouvelle édition sous le signe de l’optimisme. Le salon dédié aux collections de tissus et d’accessoires pour la saison printemps-été 2019, qui se déroule jusqu’au jeudi 8 février dans les pavillons de Fiera Milano Rho, aux portes de Milan, annonce une hausse de 10 % de ses exposants, passés de 427 en février 2017 à 470 en cette 26ème édition.


Une image du salon en juillet dernier - Milano Unica

Dans le détail, le salon pourra compter sur la présence de 416 exposants, contre 365 un an plus tôt, auxquels s’ajoutent une fois de plus les 34 entreprises japonaises participant au "Japan Observatory", un espace dédié à l’excellence de la manufacture japonaise (elles étaient 40 en février 2017), et les 20 entreprises coréennes (versus 22 l’an dernier) présentes à l’observatoire de la Corée du Sud.

« La satisfaction manifestée par les acheteurs en juillet a montré la justesse, pourtant guère évidente, d’un choix qui s'est révélé capable d’intercepter les demandes du marché. Répondre aux sollicitations qui proviennent du monde de la mode a été un devoir pour Milano Unica, non seulement dans l’intérêt de ses propres exposants, mais aussi de toute la filière », commente dans un communiqué le président du salon textile, Ercole Botto Poala.

La manifestation rendra hommage, mardi, lors de sa conférence inaugurale et d’un événement en fin de journée, à Silvio Albini, décédé récemment. Le tisseur, qui était à la tête du Cotonificio Albini, entreprise textile spécialisée dans la production de tissus pour chemises, a présidé Milano Unica de 2011 à 2015.

Lors de la conférence d’inauguration seront présentés les derniers chiffres du textile italien, avec une balance commerciale qui devrait enregistrer un excédent autour de 2,3 milliards d’euros, la Chine et Hong Kong constituant les principaux débouchés pour les tissus transalpins.

La conférence sera l’occasion aussi pour les instances du secteur de débattre sur les nouveaux défis auxquels va être confronté le made in Italy, « de la durabilité au digital, en passant par la fashion tech jusqu’aux nouveaux marchés et aux millennials ». Parmi les intervenants, Milano Unica a convié notamment le futurologue David Orban. A noter que, pour la première fois, le salon va proposer dans la zone Area Tendenze, dédiée aux tendances, un espace consacré aux produits éco-durables.  

Enfin, dans le cadre de Milano Unica, le directeur artistique d’Ermenegildo Zegna, Alessandro Sartori, rencontrera les étudiants des écoles de mode le 8 février pour leur raconter ses expériences.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

TextileMode - DiversLuxe - DiversIndustrieSalons