Olymp : une direction renforcée pour de nouvelles ambitions

En 2016, le groupe familial allemand a franchi le cap des 250 millions d'euros de chiffre d'affaires. En 2017, le spécialiste de la chemise table sur des ventes de l'ordre de 260 millions d'euros. De belles croissances pour l'entreprise de Bietigheim-Bissingen, qui annonce même des ambitions d'expansion internationale à moyen terme.

Le nouveau triumvirat d'Olymp : Dirk B. Heper, Mark Bezner et Matthias Eggle. - Olymp

Ainsi, Mark Benzer, directeur associé du groupe, a expliqué récemment au journal Heilbronner Stimme avoir trouvé un accord de coexistence avec le comité olympique américain pour l'utilisation du mot Olymp. Même si un porte-parole de l'entreprise a ensuite précisé que cela prendra du temps avant que la société allemande ne soit organisée pour se développer sur le marché américain.

Mais pour relever ce type de défis, le groupe familial, qui emploie plus de 800 personnes, a décidé de revoir sa direction. Celle-ci est depuis ce mois d'octobre constituée d'un triumvirat. Mark Benzer est toujours impliqué dans cette direction. « Les challenges stratégiques dans un marché globalisé où la digitalisation est en plein essor demandent à ce que les responsabilités soient à présent partagées entre plusieurs managers », a-t-il expliqué dans un communiqué.

A ses côtés se trouvent deux hommes qui connaissent parfaitement la société. Mathias Eggle, 55 ans, fait partie de l'entreprise depuis 1984. Il a occupé différentes fonctions clés de transformation de l'entreprise et est officiellement directeur général de la société depuis le 1er octobre. Il supervise les volets légaux et financiers, le développement international, mais aussi la logistique, les ressources humaines et l'IT.

Dirk B. Heper, 49 ans, a fait partie de l'entreprise entre 1999 et 2002 au niveau de l'organisation commerciale. Après un passage de deux années au sein du concurrent Ahlers, il est revenu au sein d'Olymp pour prendre en charge le volet commercial d'Olymp et Marvelis. En tant que directeur général, il est en charge des ventes, mais aussi du volet private label, du design, de la production et du merchandising.

Le trio a d'ores et déjà des projets sur la table comme la réorganisation de la société de maille Maerz Muenchen, le développement du B2B en ligne, mais aussi le lancement de la dernière génération de son site e-commerce. Pour appuyer ses ambitions, le groupe entend recruter des profils pour l'aider à franchir un nouveau cap.

Avec DPA

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterNominationsBusiness