Pandora ouvre un nouveau site de production en Thaïlande

Le joaillier danois Pandora vient d'ouvrir un site de production en Thaïlande afin de répondre à la demande croissante pour les bijoux abordables. Située à Lamphun près de Chiang Mai, l'usine se trouve à 800 km au nord de Bangkok. Il s'agit désormais du principal site de production de la marque.


Pandora veut réduire le délai entre la fabrication de ses produits et leur mise sur le marché - Pandora

Selon Reuters, cette nouvelle installation permettra de réduire de moitié le temps de fabrication d'une pièce standard de bijouterie de huit à quatre semaines, rendant ainsi possible une arrivée plus rapide sur le marché des nouvelles créations de la marque.

Cette nouvelle usine s'inscrit dans le cadre de la stratégie du groupe visant à diminuer les temps de fabrication et à quasiment doubler sa capacité de production pour dépasser les 200 millions de pièces fabriquées par an d'ici à la fin de 2019. En 2016, Pandora a produit 122 millions de pièces de bijouterie, la plupart en Thaïlande.

« Les demandes et attentes croissantes en matière de flexibilité de nos consommateurs sont satisfaites grâce à notre nouvelle installation de Lamphun », a précisé Thomas Touborg, vice-président senior des opérations du groupe danois.

Le centre de Lamphun emploiera jusqu'à 5 000 personnes et produira notamment des bagues et des boucles d'oreille. Pandora a par ailleurs annoncé un investissement de 1,8 milliard de couronnes danoises (242 millions d'euros) afin d'augmenter la capacité de production de son usine de Bangkok.

Pandora a généré sur son exercice 2016 un chiffre d'affaires de 2,7 milliards d'euros. Soit une hausse de 21 % par rapport à 2015. Sa plus forte croissance étant réalisée sur la zone Asie-Pacifique, avec une hausse des ventes de 46 %.
 

Traduit par Lionel Tixeire

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresJoaillerieIndustrie