Richard Valentine, nouvelle marque street et luxe

Après deux ans de conception, Ambre Capifali, ex-chorégraphe, associée à Achraf Ben Daoud, ancien spécialiste dans le commerce de gros et le déstockage, ont présenté au salon Tranoï de janvier dernier leur marque Richard Valentine.

Richard Valentine mise sur un streetwear ultra-chic DR

Entourés de leur styliste maison, Bruno Fannou, le duo a imaginé une première collection d'esprit unisexe s’inspirant des grandes figures de l’art en général, pour composer un vestiaire à tendance streetwear luxe.

Déclinée en quatre thématiques – noblesse, pop art, underground et contemporain- la collection hiver 2017-2018 propose un large focus sur le bombers, proposé en velours rouge, en satin ou en daim, et gravé des initiales de la marque. Cette pièce iconique est présentée également en version taille longue avec un col de fourrure amovible, chaque modèle intégrant un écusson brodé de deux têtes de lion, l’emblème de la marque.

Aux bombers, les créateurs ajoutent un segment denim, des vestes en cuir et perfectos aux empiècements python, une série de tee-shirts en coton brodés, des chemises aux imprimés pop art et des pulls à zip aux inspirations militaires ou clins d’œil à l'artiste Mondrian.

Fabriquée en Italie et en France, la première collection Richard Valentine revendique un positionnement luxe, ses blousons étant proposés en prix boutique entre 500 et 900 euros, ses tee-shirts entre 130 et 180 euros et ses chemises à 200 euros.

Revendiquant être portée par des célébrités comme Paris Hilton ou Lewis Hamilton, la marque parie sur une distribution de ses produits sur le marché américain en priorité, ainsi que sur son e-shop. Pour son développement, les créateurs ont également ouvert un showroom avenue de la Grande Armée à Paris et espèrent l’ouverture d’une boutique à moyen ou long terme dans le triangle d’or parisien.



Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterCollection