Saint Laurent : des affiches accusées de véhiculer une "images dégradante" de la femme

Saint Laurent : des affiches accusées de véhiculer une "images dégradante" de la femme

La campagne de la maison Saint Laurent sera examinée vendredi par l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP), qui a estimé lundi que certains clichés constituaient un « manquement incontestable ».

Passé un délai de 40 jours, l'article n'est consultable que par les membres Premium.