Smallable se donne un véritable vestiaire féminin

Smallable ne cesse de grandir. Le site de vente en ligne dédié à l’univers de l’enfant (mode, déco, jouets) depuis son lancement en 2008 se présente dorénavant comme un concept store familial. Il faut dire que, après s’être offert une adresse physique à Paris en 2015, Smallable étend ouvertement son offre depuis l’automne dernier au vestiaire féminin. Et référence désormais aussi du design pour adulte.


Visuels Pomandère et Tinsels - DR

Le glissement vers le prêt-à-porter féminin, par le biais d’un onglet dédié sur une plateforme Web revisitée, s’impose comme une évidence pour la fondatrice, Cécile Roederer. « Nous évoluons pour accompagner notre clientèle, car les enfants des personnes qui nous sont fidèles depuis plusieurs années grandissent. Pas facile d’habiller des ados coincés entre les marques enfant et la mode adulte parfois inadaptée. De plus, en intégrant petit à petit des griffes parlant aux ados et aux jeunes adultes comme Swildens ou Sœur, nous nous sommes aperçus que les mamans achetaient pour elles-mêmes sur notre site », explique la dirigeante, en précisant que 80 % de la clientèle du site sont des femmes de 30 à 40 ans.

Fort d’un répertoire global de 600 marques, Smallable propose désormais une quarantaine de griffes de vêtements, chaussures et accessoires dédiées à la femme, parmi lesquelles Masscob, Polder, Tinsels, Louise Misha, Pomandère ou National Standard. 50 labels seront répertoriés pour l’automne-hiver 2017-18.


Le mobilier de Petite Friture, disponible sur Smallable - DR

L’offre déco ne se concentre également plus sur les 0-16 ans. Elle intègre désormais une plus large palette de mobilier et de décoration pour la maison, incluant par exemple des canapés, des tables ou des bougies. « Cela répond à un besoin actuel, avance Cécile Roederer. L’idée est de s’imposer comme un vrai "one-stop shop", un site unique sur lequel on peut à la fois acheter un vêtement enfant, une paire de chaussures femme et un grand lit. Tout en restant très sélectif sur les marques que l’on recense. »

Un positionnement plus large qui pourrait agir comme un nouveau relais de croissance pour la société, rentable depuis trois exercices. La fondatrice, qui ne communique pas son chiffre d’affaires, revendique une progression des ventes de 60 % en 2016. Smallable, disponible dans plus de 100 pays, réalise deux tiers de ses ventes à l’export.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDécorationBusinessCollection