Sonia Rykiel dévoile son vestiaire enfant sous la houlette du studio Make

C’est désormais le studio parisien Make qui orchestre la ligne enfant de Sonia Rykiel. La société fondée en 2003 par Alice Schmeltz qui conseille les marques sur la mode enfantine et/ou leur concocte leurs lignes comme pour Eleven Paris, a signé l'année dernière un accord de licence de cinq ans portant sur la création, le développement et la distribution mondiale des lignes enfant signées Sonia Rykiel. Un accord acté dans le cadre d’une restructuration de la maison de luxe parisienne détenue depuis 2012 par le fonds chinois First Heritage Brands, visant à réduire ses coûts en externalisant notamment sa mode enfantine.


Bomber en satin (existe aussi en rose) signé Sonia Rykiel vendu en boutique 190 euros - DR

La saison printemps-été 2018 marque les premiers pas de cette nouvelle alliance. "Pour le printemps-été prochain, nous avons travaillé vite afin de ne pas créer de discontinuité dans la ligne enfant de Sonia Rykiel", indique Alice Schmeltz. Vite mais bien réalisé, puisqu’en version estivale Sonia Rykiel enfant se décline en près de 200 pièces, certaines reprenant les codes de la maison qui fêtera ses 50 ans l'année prochaine, avec l'utilisation du velours ou des rayures iconiques, d’autres plus inédites pour la marque avec des sweats en molleton. L’accent a également été mis sur le denim avec des pantalons pattes d’eph’, mais aussi sur le bébé (de 3 à 18 mois) dont le vestiaire s’étoffe cette saison, et encore davantage sur l’hiver 2018/19.

Cette collection, qui s’articule toujours en deux lignes - l’une pour la fille de 2 à 14 ans, l’autre pour le bébé fille de 3 à 18 mois -, s’ancre sur un positionnement prix plus accessible que précédemment. Les premiers t-shirts aux imprimés ludiques et graphiques sont vendus 40 euros, les jeans autour de 70 euros, alors que les prix des robes estivales oscillent de 60 à 150 euros.


La fillette Sonia Rykiel : t-shirt en coton 40 euros, jupe en coton 95 euros, beret en coton mélangé 55 euros et sac en velours 90 euros - DR

Côté distribution, Sonia Rykiel enfant, dont la boutique parisienne de la rue de Grenelle a fermé ses portes, sera présente dans une vingtaine de boutiques de la maison à travers le monde et dans une sélection de 70 multimarques, en plus d’une commercialisation sur des sites spécialistes comme Melijoe. La ligne fille et bébé de la marque, qui reviendra sur le salon florentin Pitti Bimbo dès janvier prochain, compte monter en puissance tout en douceur en investissant les grands magasins et en accélérant sa distribution aux Etats-Unis où elle a désormais un distributeur.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresBalnèaireCollection