Sports Direct dément avoir discuté d'une fusion House of Fraser-Debenhams

Sports Direct a dit mercredi ne pas avoir l’intention de lancer une offre sur la chaîne de grands magasins britannique Debenhams, le distributeur d’articles de sport réagissant par cette déclaration à ce qu’il qualifie de « récentes rumeurs de presse ».


DR

Dans la journée, un administrateur sortant de Sports Direct avait dit que le groupe avait discuté de la possibilité de fusionner House of Fraser avec Debenhams.

Sports Direct, fondé par le milliardaire Mike Ashley, a racheté House of Fraser pour 90 millions de livres (100,9 millions d’euros) le mois dernier à la suite de l’échec d’un plan de sauvetage soutenu par le groupe chinois C.banner. Il détient également une participation de 29,7 % dans Debenhams, un groupe britannique de grands magasins en difficulté.

A la question de savoir si le conseil d’administration de Sports Direct avait évoqué la possibilité de réunir House of Fraser (788 millions de livres de ventes en 2017) et Debenhams (2,954 milliards de livres de ventes), Simon Bentley a déclaré à la presse lors de l’assemblée générale du groupe à Londres : « On en a discuté ». Le dirigeant quitte le conseil d'administration du groupe après y avoir siégé depuis 2007.

Simon Bentley a ajouté que Sports Direct était actuellement focalisé sur sa dernière acquisition, ajoutant que si des opportunités se présentaient dans le futur, le groupe serait en mesure d’en tirer parti.

Il n'y a pas qu'en Angleterre que les department stores sont confrontés à des difficultés. Au niveau mondial, le modèle des grands magasins est malmené. Outre-Atlantique, les réseaux se recomposent largement. Et l'idée d'un rapprochement entre House of Fraser et Debenhams fait sensiblement écho à l'accord officialisé mardi entre Hudson's Bay et Signa pour rapprocher les chaînes de grands magasins allemands. « C'est comme si le Printemps et les Galeries Lafayette se rapprochaient », notait mardi Paolo de Cesare, président du groupe Printemps, lors d'une présentation. Avant d'enchaîner en souriant : « Mais ce n'est pas d'actualité. »

Avec Reuters

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversLuxe - DiversDistributionBusiness