Textile : Imprima rachète les américains City Prints et Premier Fabrics

Spécialiste italien des impressions et finitions textile, Imprima poursuit sa campagne d’acquisitions en rachetant deux structures américaines : City Prints, et sa société jumelle Premier Fabrics. L’objectif est, pour la société contrôlée par le fonds Wise SGR, de renforcer son implantation outre-Atlantique.


Le siège de la société Imprima à Milan - www.imprima.it

Respectivement basées à New York et Los Angeles, les deux sociétés d’impression textile ont été lancées en 1997 et officient pour la grande distribution (Walmart, Target, Macy’s...), mais également pour des marques comme Ralph Lauren, Calvin Klein et Tommy Hilfiger.

Cette acquisition intervient après le rachat début novembre de la société italienne Societa Europa Tessile (SET). Opération elle-même précédée par le rachat par Imprima de ses compatriotes Guarisco et B-Blossom, ou encore du spécialiste allemand de l’impression KBC.

« Avec cette acquisition, Imprima se tourne vers le marché américain dans le but de devenir le premier transformateur textile doté d’une capacité d'impression numérique complète sur ce marché local, explique la direction de l’entreprise. La profonde crise actuelle des détaillants américains pousse l'industrie à remodeler sa stratégie d'approvisionnement, aujourd'hui principalement centrée sur l’Extrême-Orient, vers un modèle de fast-fashion européen. Imprima, à travers City Prints et Premier Fabrics, permettra aux détaillants locaux de se revendiquer "Made in USA" tout en offrant une expérience créative via à un partenaire local fiable ».

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

TextileIndustrie