Vivarte : à quel jeu joue Patrick Puy ?

Quel est l'avenir de Vivarte ? Son PDG spécialiste du démantèlement, Patrick Puy, dément avoir confié à Capital sa volonté de céder l’ensemble des marques du groupe, parlant d’incompréhension. Une erreur de communication surprenante sur un dossier aussi délicat, mais qui n’étonne cependant pas du côté des salariés.

Patrick Puy - DR

« Ce n’est pas une nouveauté pour nous, c’est le ton qu’il emploie quand nous sommes en petit comité, déplore Karim Cheboub, délégué CGT de Vivarte. Patrick Puy n’a jamais dit qu’il vendrait tout, mais nous répète que "tout est vendable". Et il suffit de regarder ce qu’il se passe : il a rendu le groupe sécable ». Le responsable syndical cite en exemple le cas de La Halle, jusqu’à il y a peu dépendante des outils de Vivarte Services, depuis restructuré. La Halle gère désormais en direct les différentes fonctions jadis endossées par Services. « C’est désormais structuré pour être vendable ! »

Après les reventes passées ou à venir de la Compagnie Vosgienne de la Chaussure, Pataugas, Chevignon, Kookaï, Merkal, André et Naf Naf, le groupe se composera en théorie de La Halle, Caroll, Minelli, San Marina, Besson et CosmoParis. Des enseignes protégées ?

« Vous voyez une corrélation, vous, entre Caroll, San Marina et Minelli ? Il n’y a plus d’hétérogénéité dans le groupe », pour le délégué CFDT Jean-Louis Alfred, dont l’opinion est faite sur la phase suivante du démantèlement de Vivarte. « Cela fait deux ans et demi que nous l’annonçons. Il n’y a pas d’autres issues ». Là encore, le cas La Halle est cité en exemple, devant passer de 1 300 à 900 magasins à terme. « Quand on voit que Philippe Thirache (PDG de La Halle) nous dit que, pour lui, 500 adresses suffirait et qu’il place des corners La Halle dans des Gifi situés sur des mêmes zones que des adresses La Halle, cela me fait m’interroger sur une éventuelle volonté de plomber certains magasins La Halle, en dehors des fermetures annoncées. »

Le Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) du groupe est actuellement en cours de validation par les partenaires sociaux et devrait être déposé dans les prochaines semaines.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversIndustrie