White Milano crée un nouveau format dédié au sportswear ouvert au public

Le salon milanais de recherche White va lancer en juin 2018 un tout nouveau format, le « White Street Market », qui réunira l’univers du sport et du streetwear à travers des marques créateur et de grands labels internationaux. Cette section, qui espère accueillir pour sa première édition entre 30 et 50 exposants, se tiendra  tout près du salon White, au numéro 54 de la via Tortona, dans l'ancien établissement industriel des aciéries Ansaldo.

Le White Man & Woman de juin dernier - White Milano

« Il y a le B2B (business to business) des salons traditionnels s’adressant aux acheteurs, le B2C (business to consumer) comme le Bread & Butter by Zalando. Nous, nous proposons le B&C, c’est-à-dire à la fois la partie vente avec les acheteurs et celle offrant un lien direct avec le consommateur, puisque cet espace sera ouvert au public », nous explique Paolo Ruffato, le fondateur et directeur général de l’agence de communication milanaise Probeat Agency, promoteur du projet.

« Tous les entrepreneurs à qui nous en avons parlé nous ont dit qu’ils n’attendaient que cela ! Ce qui est bien aussi, c’est que ce sont deux espaces séparés, avec d’un côté notre salon White Man & Woman, qui se tient comme chaque saison durant la Fashion Week Homme de Milan, accessible uniquement aux professionnels, et de l’autre le White Street Market, dans un lieu proche mais totalement autonome », indique le fondateur de White, Massimiliano Bizzi. « C’est un projet novateur, enthousiasmant et dans l’air du temps », résume-t-il.

Dans un marché de la mode toujours plus concurrentiel et touché par la crise, comme en témoigne la baisse du nombre de participants à la prochaine édition de White en janvier avec 217 marques annoncées contre 270 un an plus tôt, le Milanais n’est pas le seul à vouloir innover.

D’autres organisateurs de salons sont en train de tester eux aussi de nouvelles formules, comme le Bread & Butter by Zalando, qui souhaite attirer aussi les acheteurs, ou le salon franco-américain Man/Woman, qui va proposer en mars prochain au Japon un format moins commercial, privilégiant la rencontre avec les professionnels comme le grand public.

Les détails de « White Street Market » ne sont pas encore connus, ils seront dévoilés à Milan le 14 janvier. Ainsi, rien ne se sait sur les participants. Par ailleurs, il n’est pas encore clair si le public aura accès à ce mini-salon en permanence ou seulement à certains horaires. Serait à l’étude par ailleurs aussi un support digital via « un accord avec l’un des acteurs les plus importants du e-commerce », qui pourrait peut-être déboucher sur un site de vente en ligne dédié autour de ce projet.

« Ce qui est sûr, c’est que les marques présentes seront libres d’agir comme elles le souhaitent, en présentant leur collection pour la saison à venir tout en vendant directement au grand public des éditions limitées ou des capsules dédiées. Avec ce format, les acheteurs auront la possibilité de comprendre d’emblée en observant sur place le choix des consommateurs quelles sont les marques qui cartonnent. Autre atout, ce salon d'un genre nouveau se déroule durant une Fashion Week importante », Paolo Ruffato.

Pour mener à bien le projet, White Milano, qui présente déjà depuis longtemps des labels sportswear et streetwear, a fait également appel, au-delà de Probeat Agency, en tant que directeur artistique de cette initiative, à Walter D’Aprile, cofondateur de nss magazine et de l’agence de communication digitale spécialisée dans le streetwear nss factory, tandis que le producteur Club To Club assurera l’ambiance musicale.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - ChaussuresSportMode - DiversSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER