×
Publié le
29 juin 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

​L'e-commerce européen a progressé de 13% en 2021

Publié le
29 juin 2022

Les ventes en ligne européennes ont généré l'an passé 718 milliards d'euros. Une progression de 13% qui confirme, et accentue légèrement, la croissance déjà connue par le secteur en 2020, selon le dernier rapport de la confédération Ecommerce Europe. Elle pointe une stabilisation et une normalisation des achats en ligne, mais aussi désormais une prudence des consommateurs face à l'inflation, à la guerre et aux autres facteurs conjoncturels.


Shutterstock


 "Le fait que les ventes e-commerce ne connaissent qu’une légère baisse jusqu’à présent montre que le secteur est devenu indispensable et résilient", indique la confédération, qui rassemble les fédérations nationales de l'e-commerce européen. "En parallèle, le e-commerce de services (transport, tourisme et loisirs) a connu une reprise constante au cours de l’année 2021", note par ailleurs l'instance, après le coup de frein connu par les ventes de services en 2020.

Dans le détail, Ecommerce Europe indique que ce sont toujours les pays d'Europe occidentale qui génèrent la majorité des ventes en ligne sur le Vieux Continent, avec 450 milliards d'euros, soit 63% du total. Seconde sur le podium, l'Europe du Sud ne représente que 16% des dépenses en ligne, avec néanmoins pour 118 milliards d'euros.

Marché en forte croissance, l'Europe centrale a généré pour sa part pour 70 milliards d'euros de ventes en ligne, captant 10% du marché et se plaçant ainsi juste devant l'Europe du Nord qui, avec 67 milliards d'euros, atteint les 9% de parts de marché.

Marché où la vente en ligne en est encore à sa phase de déploiement, l'Europe de l'Est ne pèse encore pour l'heure que 14 milliards d'euros, soit environ 2 % du marché européen.

73% d'internautes cyberacheteurs



Côté consommateurs, les chiffres publiés par l'instance montre que la part d'internautes européens ayant acheté en ligne s'est contractée de 74 à 73% entre 2020 et 2021. "Bien que cela reflète une légère baisse des achats en ligne après la pandémie, plusieurs associations nationales du e-commerce ont commenté que la diminution était inférieure à ce qui était prévu, et certaines ont même signalé une augmentation des achats en ligne sur leur marché", souligne cependant Ecommerce Europe.

Autre fait notable, c'est pour la première fois l'Europe du Nord qui affiche la plus grande part d'internautes effectuant des achats en ligne, avec 86%. La zone devance ainsi l'Europe de l'Ouest, où ce taux s'est établi l'an passé à 84%, tandis qu'il atteint 75% en Europe centrale. Là encore, l'Europe de l'Est, et son important nombre de pays non inclus dans l'Union européenne, affiche un important potentiel de croissance: seuls 46% des internautes y ont consommé en ligne l'an passé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com