×
205
Fashion Jobs
GLOBUS
Buyer Menswear (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
ESTÉE LAUDER
District Manager Sales 100% Switzerland
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Third Party Manufacturing Procurement Manager
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
HR Generalist Switzerland
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Product & Trade Marketing Executive - Luxury Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
Brand Manager Bodywear & Hosiery
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
District Manager Sales 60%
CDI · Zürich
HUGO BOSS
Junior Product Manager Textile Licenses (f/m/d)
CDI · Zug
HUGO BOSS
Brand Development Manager
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
HR Specialist 80%
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
HR Generalist
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Trade Marketing & Visual Merchandizing Executive - Make up Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
jr. Brand Manager Bodywear & Hosiery | Maternity Cover
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
HIGHSNOBIETY
Sales Assistant / Client Advisor (Zurich Airport - Pop-up Store) (f/m/d)
CDD · ZÜRICH
TOM TAILOR
Modeberater (M/W/D) Mit 15-20% Arbeitspensum Für Unseren Tom Tailor Outlet Store in Murgenthal
CDI · MURGENTHAL
ESTÉE LAUDER
Logistics Administration Specialist Scm
CDI · Lachen
ETAM LINGERIE
Hôte(Sse) de Vente Temps Partiel 8h
CDI · NYON
GLOBUS
Einsatzplaner:in/Workforce Management (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
VILEBREQUIN
un(e) Stagiaire Département Strategic Planning-Merchandising
Stage · PLAN-LES-OUATES
ESTÉE LAUDER
la Mer Sales Development Expert 100% Switzerland / Zürich
CDI · Zürich
Par
AFP
Publié le
16 mars 2016
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

A contre-coeur, Pierre Cardin rend les clés de... l'Espace Pierre Cardin

Par
AFP
Publié le
16 mars 2016

Le 31 mars, Pierre Cardin rendra « à contre-coeur » à la Mairie de Paris les clés de la salle de spectacles qui porte son nom : elle accueillera à partir de fin 2016 une partie des spectacles du Théâtre de la Ville en travaux.


Pierre Cardin - AFP


Depuis un demi-siècle, le couturier et mécène présidait aux destinées de l'Espace Pierre Cardin, l'un des hauts lieux de la vie artistique et mondaine parisienne des années 1970 et 1980, à deux pas des Champs-Elysées.

A 93 ans, Pierre Cardin tourne la page à contre-coeur : la concession dont il bénéficiait depuis 1970, reconduite systématiquement, n'a pas été renouvelée par la Mairie de Paris. « Anne Hidalgo lui a annoncé directement. Il regrette cette décision qui l'attriste et en prend acte à contre-coeur », indique-t-on dans son entourage.

Propriétaire des murs de l'Espace Cardin, la Mairie de Paris cherchait un point de chute pour le Théâtre de la Ville qui fermera provisoirement ses portes pour travaux fin 2016. Pendant les deux ans du chantier, l'institution parisienne va donc investir l'Espace Cardin.

Après 2018, les lieux, protégés comme salle de spectacles par une ordonnance de 1945 comme tous les théâtres, conserveront leur vocation. « Des mises en concurrence seront lancées pour sélectionner les futurs gestionnaires », précise la Mairie de Paris.

Avec les débuts au théâtre de Gérard Depardieu avec Delphine Seyrig en 1971 dans La Chevauchée sur le lac de Constance mis en scène par Claude Régy, les premiers spectacles en France de Bob Wilson, les adieux de Marlène Dietrich, l'ancien « Théâtre des Ambassadeurs » transformé par Pierre Cardin en lieu artistique, a connu son heure de gloire sous la houlette du couturier, féru de culture.

Tout-Paris culturel

« Mécène d'artistes de grande envergure et de débutants, Pierre Cardin, artiste et visionnaire, a cherché sans cesse des formes d'art à développer et à consacrer », souligne Jean-Pascal Hesse, collaborateur du couturier et auteur d'un livre (Editions Gourcuff) sur les belles années de l'Espace Cardin. Le théâtre comprend un théâtre à l'italienne de 673 places, un cinéma de 450 fauteuils et des salles d'exposition de 1.200 m².

Jusqu'au milieu des années 1980, ce lieu a contribué au renouveau théâtral, en accueillant notamment des mises en scène de Bob Wilson, Pasolini ou Jean-Louis Barrault, des spectacles de Marcel Marceau, Jean-Claude Brisville, Carolyn Carlson et Marie-Claude Pietragalla, des récitals de Dionne Warwick, Shirley Bassey et Alice Cooper, tandis que le restaurant recevait le Tout-Paris culturel. En 1971, Pierre Cardin a monté Le Regard du sourd de Bob Wilson, une pièce événement de plus de 7 heures.

« J'ai produit des textes de Cocteau, Sarraute, Duras, Handke... J'ai misé sur la créativité et pas sur les stars à tout prix. Marlène Dietrich m'a fait perdre de l'argent. Certains dépensent leur argent au jeu, dans de belles voitures ou des avions. Moi, c'est dans une scène de théâtre ! » avait expliqué le couturier.

L'Espace Cardin a aussi accueilli de nombreuses expositions dont pour la première fois les gouaches de Fernand Léger, ou les sculptures de Miguel Berrocal. En 1973, Depardieu est de retour avec la pièce Home, dans une adaptation de Marguerite Duras, avec Michaël Lonsdale. Ces dernières années, l'aura de l'Espace Cardin s'était ternie et la programmation était épisodique.

Selon Jean-Pascal Hesse, « les spectacles qui ont illuminé l'Espace Cardin surtout dans sa première période, ne verraient plus le jour, car trop coûteux ».

« Si c'était à refaire ? Sans l'ombre d'une hésitation, je signerais de nouveau. Immédiatement ! » confie aujourd'hui Pierre Cardin. « L'art est ma passion. C'est un accompagnement de toute ma vie. »

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Tags :
Mode
Divers
People