×
81
Fashion Jobs
Publié le
16 nov. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

A Milan, Prada transformera un village olympique en laboratoire et bureaux après 2026

Publié le
16 nov. 2020

A travers sa holding de contrôle, la griffe de luxe italienne Prada, aux côtés d’autres partenaires investisseurs, s'est engagée dans la future requalification urbaine d’une importante zone de Milan après avoir accueilli le village olympique des Jeux d’hiver de Milan/Cortina en 2026. Le site se trouve juste en face de sa fondation d’art et la marque souhaite y réaliser un projet ambitieux en étendant ses activités dans ce quartier, situé au sud de la capitale lombarde.
 

L'ère du Scalo di Porta Romana vue de la terrasse de la Fondation Prada - ph Dominique Muret


Prada Holding, détenue par la famille Prada-Bertelli, s’est associée à Covivio, le groupe né en 2018 de la fusion de la française Foncière des Régions avec l’italienne Beni Stabili, et Coima Sgr, investisseur italien spécialisé dans l’immobilier. Ensemble, réunis au sein du Fondo Porta Romana, ils se sont adjugés le terrain mis en vente par les chemins de fer italiens Gruppo FS Italiane en mettant sur la table 180 millions d’euros, annonce ce dernier dans un communiqué.
 
L’opération porte sur la requalification de l’ancien dépôt ferroviaire Scalo di Porta Romana. Un concours international va être lancé dans la foulée pour définir le master plan de construction et d'aménagement de cette ère de 19 hectares. Proche du centre, cette dernière verra sa destination olympique totalement se transformer après 2026.

Dans un premier temps, les trois partenaires vont faire équipe pour ce qui concerne infrastructures et parties communes. Ensuite, chacun s’occupera de sa partie: Coima aura en charge le village olympique, reconverti par la suite en résidences sociales et universitaires, Covivio les bureaux, et Prada le parc, qui couvrira en partie la ligne ferroviaire encore active, ainsi qu’une petite partie immobilière, où le groupe de mode installera un laboratoire et des bureaux.
 
A l’origine de l’opération, la maison de luxe souhaitait en effet préserver les espaces existants du Scalo di Porta Romana (juste en face de son centre d'art contemporain), tout en dynamisant la vie de ce quartier dans lequel elle a déjà fortement investi en y implantant justement sa fondation Prada. Une manière aussi pour la griffe de continuer à jouer un rôle actif dans le développement de Milan.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com