×
101
Fashion Jobs

A Séoul, le retail mode exprime toute sa créativité

Publié le
today 7 nov. 2019
Temps de lecture
access_time 6 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Quatrième marché d’Asie pour le prêt-à-porter (estimé à environ 40 milliards de dollars, soit 36 milliards d'euros), la Corée du Sud et ses habitants aiment la mode. Séoul, la capitale, concentre aujourd’hui les magasins et multimarques parmi les plus créatifs de la planète. De la dernière boutique Louis Vuitton fraîchement ouverte aux magasins et concept-stores coréens les plus pointus - Boon The Shop, Ader Error, Wooyoungmi et les autres -, visite sur place des adresses qui comptent au pays du matin calme

Louis Vuitton


Le nouveau flagship Louis Vuitton à Séoul


Tous concentrés dans le quartier de Gangnam à l’est de Séoul, de part et d'autre de la très huppée avenue Cheongdam-dong, les magasins des grandes griffes de luxe du monde occupent là des immeubles entiers de six à sept étages, dont les façades rivalisent de créativité. Sous les projecteurs ce mois-ci, Louis Vuitton vient d’inaugurer sa nouvelle adresse, Louis Vuitton Maison Séoul. Une création grandiose, dont l’architecture reprend subtilement les traits de la Fondation Louis Vuitton à Paris, le tout orchestré par Frank Gehry et Peter Marino, et proposant au dernier étage une exposition de sculptures de Giacometti.

Dior, Chanel et Hermès


L'escalier miroir et chrome chez Dior


Spectaculaire, le quartier fait découvrir le sublime décor de la Maison Dior, un palais grandiose de six étages imaginé par l'architecte Christian de Portzamparc, dont la façade aux onze voiles blanches rend hommage au travail du couturier français. Pièce maîtresse des lieux, l’escalier en ruban de miroirs fait d’une seule pièce mène aux différents étages.

Chanel tient derrière une bâtisse à la façade noire mat de sept étages, dont une terrasse réservée aux événements privés de la maison, tandis que la maison d’horlogerie Omega affiche une façade cathédrale sortie d’un film de science-fiction et Miu-Miu se dévoile sous un cube voilé d’or et incrusté d’écrans géants.

La maison Hermès, installée en retrait du quartier, mérite elle aussi le détour pour son coffrage en baguettes de bambou spectaculaire.

Boon The Shop


Boon The Shop


En marge du « quartier du luxe », le concept-store Boon The Shop (sept adresses en Corée du Sud, dont six au sein des department stores Shinsegae) offre une façade blanche et quelques silhouettes en vitrine. Ouvert en 2014 et imaginé lui aussi par Peter Marino, le multimarque luxe et créateurs occupe quatre niveaux aux larges dimensions. Décor béton et marches de marbre blanc, hauteurs sous plafond gigantesques, fenêtres sur la ville, l’endroit propose un parcours quasi muséal, la centaine de marques (un mix de griffes internationales installées à l’instar de Marni, Dries van Noten ou Vêtements, et de jeunes créateurs dont les Français d’Uniforme Paris) bénéficiant ici d’une large visibilité. 


L'artiste Rudy chez Boon the Shop et sa vision "deconstruction sneaker"


Outre les étages dédiés à la maroquinerie, à la beauté et au prêt-à-porter, Boon The Shop tient au sous-sol un concept-store mixant sportswear, sneakers, livres et objets design. Les installations y sont toujours fameuses – à l’image des sculptures de Rudy, un artiste sud-coréen baptisé "deconstruction sneakers artist" qui transforme les anciennes sneakers en véritables œuvres d’art, ou de l’œuvre robotique de Nemen -, et la clientèle de passage forcément lookée. 

Sacai et 10 Corso Como


La boutique Sacai à Séoul


Installé juste en face de Boon The Shop, le seul magasin Sacai de Séoul présente les collections de la designer japonaise Chitose Abe. Celle qui a passé quelques années auprès de Rei Kawakubo et Junya Watanabe tient ici un espace plus discret que ses voisins, à la scénographie décalée, réunissant un mobilier vintage entièrement recomposé.

A quelques pas de là, 10 Corso Como joue les décors hypnotiques et extravagants autour d’un café-restaurant au rez-de-chaussée aux cercles lumineux, la boutique se présentant, elle, sous la forme d'un labyrinthe avec passerelles, escaliers et corners surchargés, exposant marques internationales de luxe et jeunes créateurs. 

Wooyoungmi


Manmade, l'espace café du flasghip Wooyoungmi


Parmi les meilleurs représentants de la mode coréenne, il faut compter dans le même quartier sur Wooyoungmi, seule maison indépendante en Corée du Sud. Installée à Séoul depuis 2004, tout proche du Dosan Park, la griffe aujourd’hui conduite par Katie Chung décide en 2012 de transformer son quartier général en immeuble de boutiques avec coffee-shop.

Intitulé "Manmade", l’espace ouvre un immense salon aux chaises de velours et sert ici cafés et petits gâteaux. En étage, la collection Wooyoungmi se présente sur des portants-tableaux, et Solid Homme, l'autre marque maison, propose plus de 150 références, l’ensemble attirant la clientèle la plus chic de Séoul. 

Juun J. 


La boutique Juun. J



Spectaculaire, le premier flagship Juun. J. voulu par son fondateur Jung Wook Jun (et dans le giron du groupe Samsung) s’ouvrait à Séoul en juin dernier dans le quartier de Gangnam. Une adresse qui vaut la traversée de la ville tant l’architecture signée du cabinet de design coréen WGNB, est prodigieuse, sorte de cloître sur deux étages classé hors du temps. Sa façade anthracite et noire aux formes géométriques cache à l'intérieur jardins zen et décors en noir et blanc, couleurs fétiches de Juun. J.

Gentle Monster


L'une des boutiques Monster Gentle, ancien "bathhouse" de Séoul


Dans le bataillon coréen, Gentle Monster vaut tous les superlatifs. Pariant sur des espaces où l’art tient une place capitale, la marque de lunettes coréenne tient en ville trois boutiques et une dizaine de points de vente dans les department stores. Outre les quartiers de Sinsa et d’Hongdae, l’espace le plus intéressant de la marque se trouve près du quartier des temples, de l’autre côté du fleuve Han, à Bukchon. Quasi imperceptible depuis la rue, le magasin Gentle Monster occupe un ancien bathouse de la ville (bains et sauna), dont les anciens décors ont été conservés. 

Ader Error


Le set-up imaginé par la marque coréenne Ader Error


A Hongdae, le quartier de la jeunesse et de la fête à Séoul, la marque coréenne Ader Error s’est offert un lieu extra. Abréviation de "Aesthetic Drawing" et "error", marque de l’imperfection, le label né en 2014 autour d’un collectif d’artistes et designers tient une maison avec étage où chaque pièce a été mise en scène comme dans un musée d’art contemporain. Une pellicule de films aux formes monstrueuses à l’entrée, une sculpture de parpaings et néons, des écrans de télévision aux cris de chouettes et même une salle de cinéma privée, le magasin multiplie les installations décalées et dévoile ses collections streetwear comme ses collaborations, dont celles avec Puma ou Maison Kitsuné.

Maison Kitsuné


Maison Kitsuné à Séoul


Très couru en Corée du Sud, le label franco-japonais voit les foules se déverser tous les week-ends autour de son concept-store et café du quartier de Sinsa-dong. Ouvert en octobre 2018, l’endroit se dévoile après une allée menant à une large cour pavée où quelques tables font face aux sculptures de renards noirs. Sous les arbres, la maison de quatre étages tient son café au rez-de-chaussée et présente ses collections à l’étage. Maison Kitsuné est aussi présente au Lotte Department Store, l’un des centres commerciaux plus fréquentés de Séoul. 

Beaker


Le concept-store Beaker à Séoul


Dernière adresse à noter : le concept-store Beaker, situé à l’orée du quartier du luxe de Cheongdam-dong. Cette société aux mains du groupe coréen Cheil Industries dévoile un espace immense comprenant café, librairie et labels sportswear et workwear. De nombreuses marques coréennes sont ici présentées en exclusivité, à l’image de Recto pour les femmes, des collections sportswear Ader Error et de la ligne en propre Beaker Newtro, un clin d’œil à la tendance forte à Séoul du "Newtro" qui rend hommage aux vêtements du passé dans une interprétation contemporaine. 
 

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com