ASVOFF ouvre sa sixième édition à Paris

Après cinq éditions parisiennes et plusieurs déclinaisons à l'étranger (Tokyo, Mexico, Arnhem, etc.), ASVOFF, le festival du film de mode instauré par la journaliste, blogueuse et talent addict Diane Pernet, a livré ce weekend une édition alléchante pour tous les amoureux d’image et de mode. Forte d'une sélection officielle soldée par neuf prix distincts et soutenue par des partenaires aussi divers que Make Up For Ever, MK2 ou encore Peroni, ASVOFF a convoqué les créatifs de la mode et leurs sympathisants le temps d’un week-end en salles obscures.

L'un des temps forts, samedi, a vu projeté le documentaire "27 Piazza Castello" de Jean-Michel Vecchiet. Ce film sur les coulisses des shootings du Vogue Italia n'avait pas été projeté depuis 1998, l'année de sa sortie.Une nouvelle série de films courts a fait son apparition hors compétition, en provenance de Chine, présenté par le magazine chinois Modern Weekly.

Comme chacun sait, les marques - de mode ou pas, ndlr - prêtent une attention inégalée au court-métrage, une forme d'expression impactante partageable facilement. A l'image cette année de Dior Homme, De Fursac, Converse, Haider Ackermann, Hussein Chalayan ou encore Gieves & Hawkes, toutes présentes au programme officiel du festival ASVOFF, dont le partenaire principal cette année n'est rien de moins que Renault.
Marisa Tomei dans "She Said, She Said" de Stuart Blumberg - via ASVOFF


La présidente du jury international du festival était Michèle Lamy, partenaire de Rick Owens, dont la relation avec le créateur américain a fait l’objet d’un documentaire en projection dimanche dans l'après-midi. Plus tard le même jour, Christophe Lemaire a présenté son film fétiche, "Interiors" de Woody Allen.

.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

CosmétiquesMédias
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER