AURA, la future blockchain du groupe LVMH ?

Le géant français du luxe LVMH prévoirait pour la fin du printemps le lancement d’une blockchain d’authentification de ses produits, pour l’heure baptisée AURA. Celle-ci devrait concerner dans un premier temps Louis Vuitton et Parfums Christian Dior, avance le site Coindesk. Contacté par FashionNetwork.com, LVMH n’a pas pour l’heure commenté l’information.


Shutterstock

Le dispositif aurait été développé par le spécialiste de la blockchain Quorum, avec l’appui de Microsoft Azure et du spécialiste des solutions blockchain Consensys. L’outil serait dans un premier temps destiné à prouver l’authenticité des produits, mettant à disposition des clients des données infalsifiables sur le trajet des matériaux tout au long de la chaîne de production et de distribution. Dans un second temps, AURA pourrait avoir vocation à lutter contre la circulation de contrefaçons tout en créant un nouvel outil de communication et de fidélisation des clients des marques du groupe. Mais pas seulement : l’idée serait d’inviter des marques extérieures à utiliser l’outil. D’où la délégation de l’outil à une structure indépendante.

La blockchain est un outil de stockage et de transmission de l’information sécurisée dont les données sont verrouillées et infalsifiables, après validation par différentes parties prenantes de l’écosystème concerné. Ces « nœuds » d’informations validées composent ladite « chaîne ». Et là où une base de données ne donne accès qu’aux dernières mises à jour, la blockchain laisse accessible la version antérieure des informations ainsi que des données sur l’auteur et le moment des modifications effectuées avant verrouillage.

Autant d’éléments qui ont rapidement fait de la blockchain un champ de développement important pour les enjeux d’authentification des produits ou de transparence des chaines d’approvisionnement. La société Chargeurs s’est ainsi tournée vers la blockchain pour prouver le caractère transparent de son approvisionnement en laine. La société Arianee s’est quant à elle positionnée sur l’authentification de produit et la délivrance de certificat pour les produits de luxe, notamment afin de faciliter la revente ou de renforcer les relations entre marques d’exception et clients. L’an passé, les LVMH Innovation Award avaient quant à eux accordé une mention spéciale à la start-up VeChain, également tournée vers la lutte anticontrefaçon.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - DiversIndustrieInnovations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER