×
112
Fashion Jobs

Acne Studios change d’actionnaires minoritaires

Auteur :
Publié le
today 2 janv. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Alors qu’Acne Studios vient d’inaugurer un premier magasin à Pékin, la griffe suédoise cofondée par Jonny Johansson en 1996 modifie la structure de son capital. A la suite d'une opération menée par Goldman Sachs International en tant que conseiller financier, la marque s’est séparée de trois de ses actionnaires : les fonds Öresund, Creades et Pan Capital. Deux remplaçants ont fait leur entrée au sein de l’entreprise : le fonds d’investissement américain IDG Capital et le groupe d’habillement hongkongais I.T Group. A eux deux, ils possèdent désormais 41 % de l’entreprise (30,1 % pour le premier, 10,9 % pour le second). Mikael Schiller et Jonny Johansson, respectivement président et directeur créatif de l’entreprise, restent à eux deux actionnaires majoritaires.
 

La campagne automne-hiver 2018/19 d'Acne Studios avec Cindy Crawford - Acne Studios


Jusqu’ici, Öresund disposait de 8,5 % du capital d’Acne Studios et a vendu ses actions pour 369 millions de couronnes suédoises, soit 36 millions d’euros. Creades disposait de 8,6 % et a cédé ses parts pour 372 millions de couronnes suédoises (36,4 millions d’euros). Si les détails de l’opération concernant Pan Capitals n’ont pas été divulgués, Acne Studios précise par voie de communiqué que Mikael Schiller et Jonny Johansson ont aussi réduit la hauteur de leur participation au capital.
 
I.T Group, qui travaille depuis quinze ans avec Acne Studios, notamment à l’introduction de la marque en Asie, dispose d’un important réseau de distribution (800 magasins dans le monde dont 700 entre la Chine et Hong Kong) de ses enseignes propres, a établi des joint-ventures avec des marques comme Zadig & Voltaire à Hong Kong et Macau, les Galeries Lafayette en Chine et a des participations dans diverses griffes (A Bathing Ape, AAPE, Fingercroxx et Venilla suite).

De son côté, le groupe IDG Capital, créé en 1992, est notamment spécialisé dans les investissements en technologie, média ou encore télécommunication, et compte dans son portefeuille Farfetch, Moncler et Baidu.
 
« C’est le scénario rêvé pour nous. Jonny et moi somment excités de joindre nos forces à de nouveaux partenaires que nous connaissons bien et qui apporteront une expertise supplémentaire afin de continuer notre aventure. (…) En travaillant ensemble, nous allons rendre Acne Studios encore plus performant », déclare Mikael Schiller.
 
La marque, qui compte passer à une nouvelle étape de développement avec l’aide de ses deux actionnaires, revendique un chiffre d’affaires de 200 millions d’euros, une trentaine de boutiques dans le monde et une vingtaine de corners en grands magasins. En 2018, elle a aussi accueilli Edouard Schneider, nouveau directeur de la communication, également aux commandes de la division française de la griffe. Acne Studios présentera son prochain défilé femme le 20 janvier pendant la semaine de la couture parisienne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com