Adidas continue d'étendre son sourcing en Asie du Sud-Est

Le PDG d'Adidas, Kasper Rorsted, a annoncé jeudi passé que l'entreprise prévoit un « retour à la normale » de la croissance de ses ventes cette année, après deux ans de progression rapide, et qu'elle poursuit la transition de son approvisionnement de la Chine vers le Vietnam.


Adidas

« En effet, nous anticipons une certaine normalisation cette année, après la seconde année consécutive de forte croissance à deux chiffres », a-t-il expliqué au cours de l'assemblée générale annuelle de l'équipementier allemand.

Il a réitéré l'objectif de croissance pour 2018, situé autour de 10 % compte non tenu de l'incidence du change, en deçà des 16 % réalisés en 2017.

Le patron de la firme aux trois bandes a également ajouté que la transition de son approvisionnement de la Chine vers le Vietnam se poursuivrait, tout en balayant les inquiétudes à propos de l'imposition de droits de douane américains sur les chaussures fabriquées en Chine.

Les usines vietnamiennes ont produit 44 % des chaussures Adidas en 2017, contre 31 % en 2012, tandis que les fabricants chinois ont réalisé 19 % des chaussures Adidas en 2017, contre plus de 30 % en 2012, a précisé Kasper Rorsted aux actionnaires de la marque.

« Je ne nierai pas que cette tendance va continuer », a-t-il soufflé, avant d'ajouter : « La Chine demeure un important marché d'approvisionnement, sans tenir compte des droits de douane ».

Kasper Rorsted a également fait part de son incertitude quant aux secteurs qui pourraient être touchés par les nouvelles régulations douanières américaines : « Nous pourrions subir l'impact de droits de douane, mais ils s'appliqueront également à nos concurrents ».

Le rival allemand Puma, qui fabrique environ un tiers de ses produits en Chine, a annoncé le mois dernier qu'il travaillait sur un plan d'urgence pour déplacer une partie de sa production chinoise vers d'autres marchés asiatiques si les nouveaux droits de douane américains sont promulgués.

Le cours des actions Adidas a chuté la semaine dernière, après que la marque a annoncé que ses ventes en Europe de l'Ouest allaient stagner au deuxième trimestre de son exercice.

Traduit par Paul Kaplan

© Thomson Reuters 2018 All rights reserved.

Mode - Prêt-à-porterMode - ChaussuresSportIndustrieBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER