×
117
Fashion Jobs

Alès Groupe cède les parfums Caron à Cattleya Finance

Par
AFP
Publié le
today 18 oct. 2018
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En difficulté financière, le fabricant de cosmétiques Alès Groupe a annoncé jeudi la vente des célèbres parfums Caron à la holding d'investissement Cattleya Finance, pour se recentrer sur les cosmétiques et les produits capillaires.


Les parfums Caron cédés à Cattleya Finance - Caron


La cession de Caron, « l'une des plus anciennes maisons françaises de parfums », a « été réalisée pour un montant total de 29,9 millions d'euros », selon un communiqué d'Alès Groupe, qui détenait depuis 1998 cette maison qui a produit notamment les parfums « N'aimez que moi », « Tabac Blond », « Narcisse Noir » ou « Pour un Homme ».

Alès Groupe a annoncé le mois dernier des pertes nettes de 23,7 millions d'euros et des ventes en baisse 10,4 %, à 108,9 millions d'euros, au premier semestre, à cause « du recul de la dermo-cosmétique en France » et de « l'arrêt des ventes au début du semestre en Iran », qui a engendré un impact négatif de 2 millions d'euros.

La société a notamment fait état de charges de 17,9 millions d'euros liées à un plan de rupture conventionnelle collective en cours.

Mardi, Alès Groupe a annoncé son recentrage autour de trois marques phares, Phyto dans les soins capillaires, ainsi que Lierac et la nouvelle marque franco-coréenne Jowaé dans les soins de la peau.

Le groupe a enfin indiqué avoir obtenu de ses créanciers un nouveau report jusqu'au 15 janvier pour se conformer au ratio de dette qu'elle s'est engagée à atteindre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.