×
204
Fashion Jobs
KA/NOA
Sales Manager
CDI · GENÈVE
HUGO BOSS
Junior Brand Manager Leather Accessories Boss Man
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
HR Specialist 80%
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Trade & Consumer Marketing Manager Estée Lauder/Origins
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
HR Generalist
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Trade Marketing & Visual Merchandizing Executive - Make up Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
jr. Brand Manager Bodywear & Hosiery | Maternity Cover
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
Clinique Travelling Consultant 100%
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 100% Zürich
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
HUGO BOSS
Consultant Global Media 100% (f/m/d)
CDI · Zug
ESPRIT
Sales Associate Auf Stundenlohnbasis (Flexible Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W, 40-60%)
CDI · Uster
DIOR
Beauty Consultant
CDI · ZÜRICH
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 100% Lausanne
CDI · LAUSANNE
GLOBUS
Mitarbeiter:in ***Delicatessa Kundenservice (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
GLOBUS
Verkaufsberater:in Men Fashion im Bereich Premium (w/m/d)
CDI · WALLISELLEN
THE KOOPLES
Permanent - Concession Manager - Globus Zurich Homme f/h
CDI · GENÈVE
CONFIDENTIEL
Responsable de Corner Flagship - Genève
CDI · GENÈVE
ESTÉE LAUDER
Lead Logistics Inbound And Outbound Planning
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Estée Lauder / Clinique Counter Coordinateur - Manor Sierre - 40%
CDI · Sierre
GLOBUS
Verkaufsberater:in Accessoires Für Pop-up (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
Publié le
31 août 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Almé lève des fonds pour déployer sa mode inclusive

Publié le
31 août 2021

Depuis cinq ans, Almé diffuse son prêt-à-porter au large éventail de tailles via son e-shop dédié, et depuis quelques mois par une présence en corner au Printemps des Terrasses du Port, à Marseille. La DNVB française, qui habille les femmes du 36 au 54, suscite l’intérêt des investisseurs: elle vient de lever un million d’euros pour franchir une étape supplémentaire dans son développement.


Looks de la nouvelle collection - Almé


Parmi les business angels séduits par ce projet d’une mode inclusive milieu de gamme et tendance, se trouvent notamment Chantal Baudron, spécialiste en recrutement dans la mode, et Damien du Fretay, ex-PriceMinister. "L’objectif de cette levée de fonds est avant tout de sécuriser la croissance de l’entreprise, en recrutant notamment à des postes senior, en finançant des stocks et renforçant le budget marketing (image et acquisition de trafic)", expose Emmanuelle Szerer, qui a fondé la marque à un moment où, après avoir vu sa silhouette évoluer suite à deux grossesses, elle ne se retrouvait pas dans la proposition des marques (tant classiques que spécialisées "grandes tailles").

Après un premier semestre 2021 annoncé en forte croissance, Almé s’est fixé le cap de réaliser 6 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel dans les trois ans. La crise sanitaire n’a pas freiné sa progression, bien au contraire.

"Les planètes étaient alignées pour nous en ce début d’année, avec des fournisseurs au rendez-vous, et la fermeture des magasins en raison de la pandémie qui a profité aux marques vendant en ligne", souligne Larry Szerer, codirigeant de la marque, qui est aussi soutenue par un troisième associé pour le volet financier, Thierry Gosselin, ayant par le passé travaillé chez Inditex et Etam. "Nous avons séduit de nombreuses nouvelles clientes (de 25 à 50 ans, ndlr) grâce à un travail important mené sur les réseaux sociaux et notamment Instagram".


Almé


Faisant déjà confectionner ses produits dans le bassin méditerranéen (notamment au Portugal et en Turquie), la marque a accru cette année la part de son offre ‘made in France’ pour atteindre aujourd’hui 70%, lui permettant d’être réactive côté fabrication et réassorts.

Almé généralise le principe de la précommande en début de saison (cinq semaines maximum de délai pour les clientes), ce qui lui permet de ne pas créer de surstock en évaluant l’appétit de ses adeptes pour certains articles qui pourront ensuite être produits à plus grande échelle. "Nous bloquons à l’avance des capacités de production dans des usines, que nous avons dû convaincre de basculer sous ce modèle", explique Emmanuelle Szerer, dont la préoccupation première est de "ne pas surproduire". Les articles à fabriquer sont définis au dernier moment. Revers de la médaille, environ 20 à 25% des vêtements soumis à la précommande en ligne ne verront pas le jour, faute d’un intérêt suffisant.

En outre, la marque ne pratique que peu de soldes et dit ne pas pouvoir se permettre - compte tenu de ses marges - de se lancer dans le réseau wholesale malgré des demandes récurrentes de la part de magasins multimarques souhaitant étoffer leur offre avec des produits mode au large éventail de tailles. "Cela nous conforte néanmoins sur le fait qu’il y a une demande énorme pour nos produits", souligne Larry Szerer.

L’offre d'Almé a également vocation à s’étoffer sur le créneau des accessoires (ceintures, chaussures…), et le rythme des lancements (à raison de trois par saison à l’heure actuelle) devrait également s’accélérer. De plus, la collaboration avec la créatrice Elise Hameau sur le thème du mariage, qui était initialement prévue pour le printemps-été 2021, a été reprogrammée pour l’an prochain, tandis qu’une collab’ lingerie est aussi en préparation.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com