×
74
Fashion Jobs
Publié le
30 mars 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Anouck Duranteau-Loeper élue à la tête de chambre syndicale de la mode féminine

Publié le
30 mars 2021

La chambre syndicale de la mode féminine, l’une des trois grandes instances réunies au sein de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode, qui régit les calendriers des défilés du prêt-à-porter féminin à Paris, a désigné sa nouvelle présidente. C’est Anouck Duranteau-Loeper, la directrice générale d’Isabel Marant, qui occupe désormais cette fonction, nous confirme la Fédération.

Anouck Duranteau-Loeper - ph Marion Berrin


Cette dernière prend la suite de Francesca Bellettini, PDG de Saint Laurent, qui avait été élue présidente de la chambre syndicale de la mode féminine en 2019. Avec la pandémie, les Semaines de la mode parisiennes ont été particulièrement bouleversées, transformées en Fashion Weeks virtuelles et confrontées à de nombreuses défections, plusieurs maisons choisissant de dévoiler leurs collections en dehors des calendriers officiels. A l’instar de Saint Laurent.

Diplômée de l’École supérieure de commerce de Paris, Anouck Duranteau-Loeper a débuté sa carrière en tant que consultante chez McKinsey & Co avant de rejoindre LVMH, d’abord comme chef de projet stratégie à la division Mode, faisant une incursion chez Loewe, puis comme directrice maroquinerie et accessoires de Céline.

En 2014, elle passe chez Paco Rabanne, où elle occupe le poste de directrice générale mode jusqu’en 2016, année où elle est recrutée par Isabel Marant, qui lui confie, à l'époque, le rôle de directrice générale déléguée.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com