×
82
Fashion Jobs
1.2.3
Area Manager
CDI · LAUSANNE
INTIMISSIMI
Junior District Manager
CDI · LOSANNA
SEVEN FOR ALL MANKIND
Senior Merchandise Planner
CDI · MENDRISIO
ZOÉ DROCOURT GMBH
Area Manager Switzerland - Luxury (m/f)
CDI · GENÈVE
OTTICA BELOTTI SA
Responsabile Marketing e Comunicazione Retail
CDI · ARBEDO-CASTIONE
HUGO BOSS
Visual Merchandising Manager - Poland / Eastern Europe (Based in Warsaw)
CDI · Warsaw
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Store Manager Mit Sprachkenntnissen in Französisch -42,5 Stunden- Globus Glattzentrum -M/F/D H/F
CDI · WALLISELLEN
LA GARDE-ROBE LGR
Media Direction Artistique
Stage · GENÈVE
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Verkäufer(in) - 10 Stunden - Jelmoli Zürich - M/F/D H/F
CDI · ZÜRICH
MORGAN
Conseiller (Ère) de Vente Expérimenté (e) 20% à 40%
CDI · NYON
MORGAN
Conseiller (Ère) de Vente Expérimenté (e) 50% à 80%
CDI · LAUSANNE
APM MONACO
Sales Associate
CDI · ZURICH
HUGO BOSS
Intern Operations Procurement Shoes & Leather Accessories
Stage · Coldrerio
MABE VISUAL
Marketing & Communication Digitale
Stage · GENÈVE
CONFIDENTIEL
Responsable de Magasin H/F
CDI · GENÈVE
TIFFANY & CO
Sales Professional - Zurich (Mandarin Speaker)
CDI · Zürich
FALCONERI
Conseillère de Vente 20%
CDI · LAUSANNE
TOM TAILOR RETAIL GMBH
Modeberater (M/W/D) Auf Stundenlohnbasis in Herisau (Flexibel, ca. 6 Std./Woche)
CDI · HERISAU
TALLY WEIJL
Internship HR Admin France - Basel
Stage · BÂLE
SIDLER SA
Store Manager / Fashion Company / Lucerne
CDI · LUCERNA
HUGO BOSS
Prototipista Camicie e Camicette
CDI · Coldrerio
CLAUDIE PIERLOT
Vendeur - 10h - Lausanne H/F
CDI · LAUSANNE

Asics à la peine au premier trimestre

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 11 mai 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En raison de difficultés dans l'empire du Milieu et d'une hausse de ses dépenses marketing, le groupe sportif Asics accuse non seulement une baisse de ses ventes mais aussi de ses profits au premier trimestre 2019. Les ventes chutent de plus 26 % en Grande Chine, « principalement en raison de l’impact du passage en vente directe d’une partie des collections confiée auparavant aux distributeurs » dans le pays. Tous marchés confondus, le fabricant d'articles de sport japonais enregistre des ventes en repli de 5,7 % à 98,7 milliards de yens (800 millions d’euros), ou 2,5 % hors effets de change.


Asics réalise de lourds investissements dans l’innovation produit pour redresse la barre DR


Le résultat d’exploitation baisse de 27,6 % à 6,18 milliards de yens (55 millions d’euros), tandis que les bénéfices dégringolent de 17,9 % à 4,36 milliards de yens (35 millions d’euros).

Les ventes de la ligne Performance Running, cruciale pour Asics, affichent une baisse de 7,7 % à 43,25 milliards de yens (350 millions d’euros) ou 3,8 % hors effets de change, en raison de mauvais résultats en Europe et en Grande Chine, même si les ventes se maintiennent au Japon et en Amérique du Nord. La ligne "Sports Style" chute de 7,5 % à 8,99 milliards de yens (73 millions d’euros) à cause d'une contre-performance en Chine, et ce malgré de bons résultats au Japon et en Amérique du Nord.

Si la catégorie "Core Performance Sports" gagne 0,1 % à 12,6 milliards de yens (100 millions d’euros) ou 2,6 % hors effets de change, celle regroupant les vêtements et les équipements perd 12 % à 10,7 milliards de yens (87 millions d’euros) ou 9,7 % hors effets de change, en raison d’une décision de la marque de retirer ses lignes à faible marge du marché japonais.

De son côté, Onitsuka Tiger gagne 2,3 % à 10,77 milliards de yens (87 millions d’euros) ou 5 % hors effets de change, grâce aux bons résultats de la Corée du Sud et du Japon.

Bien que la profitabilité du groupe soit mise à mal, toutes les catégories restent rentables, excepté la ligne "Apparel and Equipment" qui subit de nouvelles pertes « en raison d’un coût de commercialisation trop élevé ».

Par région, les ventes au Japon restent quasi stables à 0,4 %. En Amérique du Nord, elles enregistrent une progression 4,2 %, mais de gros investissements en marketing et des coûts en hausse entament la rentabilité. En Europe, les ventes dégringolent de 14 %, ou de 9 % hors effets de change. Comme susmentionné, les ventes chutent de 26,1 % en Grande Chine, alors qu'elles augmentent en Asie du Sud-Est et en Asie du Sud de 1,6 %.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com