Asos réalise un chiffre d'affaires trimestriel inférieur aux attentes

Le groupe britannique de prêt-à-porter en ligne Asos a fait état mardi de ventes trimestrielles inférieures aux attentes, sous le coup notamment d'un ralentissement européen, mais aussi des difficultés éprouvées par son nouvel entrepôt aux Etats-Unis à faire face à la demande, une annonce qui se traduisait par une chute de 11 % du titre dans les premiers échanges mardi matin.


DR

Les contre-performances américaines viennent se rajouter à des environnements de marché qui restent compliqués pour Asos en France et en Allemagne. Sur le trimestre clos le 28 février, le deuxième de l’exercice 2018-2019, les ventes ont ainsi augmenté de 11 %, à 641 millions de livres (750 millions d’euros), contre un consensus fourni par le groupe de 653 millions. Soit un ralentissement de sa croissance de quelques points, même si elle se maintient à deux chiffres, puisqu'au premier trimestre de cet exercice, le total avait été de 656 millions de livres, en hausse de 14 %.

Dans le détail, l'e-commerçant voit sa croissance ralentir sur ces marchés clés. Sur son marché domestique, qui pèse un peu moins de 40 % de son activité totale, le site britannique déclare un chiffre d'affaires de 244,4 millions de livres (285,5 millions d'euros), en hausse de 14 % par rapport à la même période l'an passé. Une belle croissance, mais qui là aussi a un peu ralenti puisqu'elle se chiffrait à 19 % au premier trimestre.

Dans la zone européenne, Asos a réalisé des ventes trimestrielles de 198,4 millions de livres (231,8 millions d'euros), en progression de 10 %, ou 8 % à taux de change constant, contre une tendance à +14 % à taux de change constant au premier trimestre. 

Du côté des Etats-Unis, l'e-commerçant a enregistré sa plus faible progression, avec un chiffre d'affaires sur les trois mois clos fin février à 76,6 millions de livres (89,5 millions d'euros), en hausse de 4 % et même en recul de 3 % à taux de change constant. Asos aurait notamment été confronté à des dysfonctionnements à l'ouverture de son nouveau centre logistique américain, prenant du retard sur les commandes. Un problème qui serait désormais réglé, annonce Asos, qui espère repartir à la hausse sur ce marché pour la deuxième moitié de l'année. 

Enfin, dernière zone géographique : « le reste du monde », selon Asos. La seule dont la croissance s'accélère au deuxième trimestre, en hausse de 20 %, pour atteindre 121 millions de livres.

Asos a confirmé ses prévisions pour l’ensemble de l’exercice, déjà abaissées en décembre pour anticiper cette tendance au ralentissement de la croissance, à savoir une croissance de ses ventes de 15 % et une marge opérationnelle de 2 %.

La rédaction avec Reuters

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER