×
176
Fashion Jobs
AESOP
Retail Consultant (M/W/D)| Teilzeit | Aesop Spalenberg, Basel
CDI · Basel
AESOP
Retail Consultant (M/W/D)| Teilzeit (40-60%) | Zürich Signature Stores
CDI · Zürich
AESOP
Retail Consultant (M/W/D) | Teilzeit (40-60%) | Bern Signature Stores
CDI · Bern
MAMMUT
Head of Design (All Genders, 80-100%)
CDI · SEON
MAMMUT
Purchasing Specialist Hardware / Footwear (M/W/D, 80-100%)
CDI · SEON
MAMMUT
Corporate Strategy Manager (All Genders, 80-100%)
CDI · SEON
MAMMUT
IT Project Manager Ecom/Omnichannel (All Genders, 80-100%)
CDI · SEON
MAMMUT
Commercial Lead E-Commerce (All Genders, 80-100%)
CDI · SEON
MAMMUT
Senior Buyer Apparel (All Genders, 80-100%)
CDI · SEON
SKECHERS
Retail International E-Commerce Coordinator (M/W/D, ft, Permanent)
CDI · CHAM
AESOP
Retail Consultant (M/W/D) | 40%
CDI · Zürich
SANDRO
Concession Manager - Sandro in Globus, Bern m/f
CDI · BERNE
ETAM LINGERIE
Sales Assistant - 22h Morges Boutique
CDI · MORGES
ETAM LINGERIE
Sales Assistant - 8h Morges Boutique
CDI · MORGES
SKECHERS RETAIL SWITZERLAND
Mitarbeiter im Verkauf (50%- 70%)
CDI · ZURIGO
ETAM LINGERIE
Verkäufer 50% Etam Boutique Berne
CDI · BERNE
ETAM LINGERIE
Store Manager - Marin Centre
CDI · LA TÈNE
SKECHERS RETAIL SWITZERLAND
Filialleiter/in (100%)
CDI · BERNA
GLOBUS
Verkaufsberater:in Damenmode (W/M/D)
CDI · WALLISELLEN
GLOBUS
Verkaufsberater:in Damenmode (W/M/D)
CDI · WALLISELLEN
MAMMUT
Creative Lead (M/W/D, 80-100%)
CDI · SEON
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Vendeur(se) - 30h - CDI - Lausanne H/F
CDI · LAUSANNE
Publié le
7 juin 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Avec sa nouvelle campagne, Celio entend incarner l'homme "normal"

Publié le
7 juin 2021

Film publicitaire, campagne d'affichage, activation réseaux sociaux, capsule mode dédiée… Celio voit les choses en grand pour sa première campagne de communication post-restructuration. L'enseigne de mode masculine, qui a supprimé l'an dernier 102 magasins et 383 postes, amorce sa reconquête en ciblant les "hommes simples" et les "mecs à la cool", avec le slogan "be normal". Désormais pilotée par Joannes Söenen à la direction générale et Sébastien Bismuth à la tête du directoire (également patron de D.C.M Jennyfer), la marque née en 1978 entend ainsi s'adresser à la large audience des "hommes de tous les jours, ceux de la vie quotidienne… et qui ont de quoi en être fiers", appuie-t-elle.


Un podium pour la vie quotidienne - Capture écran du film Celio


Confié à l'agence Buzzman (qui a aussi œuvré pour D.C.M Jennyfer avec la campagne zéro étiquette), ce projet de communication est porté par un film -diffusé depuis le 7 juin et durant l'Euro de football-, qui met en scène un podium de défilé s'immisçant dans la vie quotidienne de plusieurs hommes, au bureau, au supermarché, dans la rue, avec les enfants…

Les vêtements mis en avant sont des pièces intemporelles et casual, à savoir un sweat uni (25,99 euros), un pantalon de jogging (19,99 euros) ou encore un tee-shirt immaculé (9,99 euros), dont les prix sont mis en avant sur les affiches. De quoi souligner que Celio peut être le pourvoyeur des basiques de la garde-robe masculine, à l'instar du japonais Uniqlo par exemple.


Visuels de la campagne d'affichage - celio


D'autre part, la chaîne qui opère 378 points de vente en France a accueilli en début d'année un nouveau directeur du style, en la personne de David Hermelin, dont le travail est de recomposer l'offre, alors que le segment de la mode formelle a du plomb dans l'aile depuis la crise. La ligne directrice "be normal", qui sera désormais cultivée tout au long de l'année, se concrétise aussi par une mini-collection de vêtements arborant ce mantra (tee-shirts et chaussettes).

On l'aura compris, pas de costume trois pièces dans cette campagne, ni de gravure de mode au look extravagant. "A longueur d’articles, de livres, de tweets, de couvertures de magazines, on nous parle d’hommes 'extra-ordinaires', ces prétendus super-héros, ces 'warriors', ces ténébreux... Mais qu’en est-il de tous les autres? Ceux dont on ne parle pas, 'les sans histoires'. Non pas parce qu’ils n’ont rien à dire, mais parce qu’ils ne font pas vraiment parler d’eux", décrit l'entreprise dans un communiqué. Elle souhaite mettre en scène une "majorité silencieuse mais majorité heureuse et bien dans sa peau. Celle qui n’en fait pas des caisses, et qui préfèrera toujours le simple pour tous les jours à l’extra-ordinaire souvent... extra-cher". Petit tacle au passage.


Mise en vente le 7 juin , en ligne et en boutique, pour les produits de la capsule. - Celio

 
Joannes Soënen confiait il y a peu à FashionNetwork.com le besoin de "recréer un lien de connivence avec les clients. Celio a une notoriété extraordinaire, il faut maintenant refaire en sorte que les gens aient à nouveau envie d'entrer dans nos magasins". Et ainsi soutenir sa reprise commerciale, car l'ambition est de sortir de l'entreprise de la procédure de sauvegarde en septembre 2021.
 
Ce questionnement, à savoir "c'est quoi être un homme aujourd'hui?", semble agiter les chaînes d'habillement masculin. L'an dernier, Jules, l'enseigne du groupe FashionCube, a elle aussi réalisé son introspection après une restructuration, et a souhaité casser les clichés associés à la masculinité et au "vrai mec", avec la campagne 'men in progress' s'adressant aux hommes qui font attention à eux, aux autres et à la planète".  

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com