BasicNet voit son bénéfice net s’envoler au 1er trimestre

BasicNet démarre 2015 sur les chapeaux de roue. Sur les trois premiers mois de l’année, le groupe turinois, qui détient dans son portefeuille les marques Kappa, Robe di Kappa, Superga, K-Way, Lanzera, AB Besson, Jesus Jeans et Sabelt, a vu en effet son bénéfice net bondir de 39,5 %, passant de 5,4 millions d’euros au 31 mars 2014 à 7,6 millions un an plus tard. Tout comme son résultat d’exploitation (Ebit) est passé de 8,7 millions d’euros à 10,6 millions sur la même période, annonce l’entreprise dans un communiqué.

Superga, ici le modèle Jumbo, a vu ses ventes bondir de 67 % au 1er trimestre 2015 - (Photo: superga.com)

L’activité du groupe, qui se développe à travers des accords de licence internationaux pour la production et la commercialisation de ses marques, s’inscrit également en hausse. Les ventes totales réalisées par les licenciés de BasicNet dans le monde ont grimpé de 24,78 % sur les trois premiers mois de l’année, passant de 116,6 millions d’euros un an plus tôt à 145 millions au 31 mars 2015.

Le groupe a bénéficié en particulier de l’impact favorable du taux de change avec le dollar, même si la croissance en comparable (+13,3 %) met en évidence un développement commercial significatif, souligne l’entreprise.

Les ventes dans les pays extra-européens se sont envolées de 45 %, tandis que sur l’Europe, elles ont progressé de 15,7 %, ajoute BasicNet, qui met en avant l’intense activité d’internationalisation des marques du groupe. En témoignent, en particulier, les fulgurantes progressions de Superga et K-Way, dont les ventes ont grimpé respectivement sur les trois premiers mois de l’année de 67 % et de 33 %.

Les ventes consolidées, effectuées en majorité sur le territoire italien, s’élèvent à 38,8 millions d’euros au 1er trimestre 2015, enregistrant une croissance de 11 % par rapport à la même période de 2014. Au 31 mars 2015, BasicNet comptait 257 boutiques à l'enseigne en Italie.

En février, la société a notamment conclu un accord de collaboration avec FCA (Fiat Chrysler Automobiles) pour la réalisation de Visibag, un produit né de l’union entre la Fiat Panda et K-Way.

L’endettement financier du groupe se réduit à 42,9 millions d’euros au 31 mars 2015 contre 52 millions un an plus tôt.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER