×
421
Fashion Jobs
HUGO BOSS (SCHWEIZ) AG
Junior Product Manager Textile Licenses
CDI · Zug
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Bärengasse, Zürich | Teilzeit 60 - 80%
CDI · Zürich
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Jelmoli, Zürich | Teilzeit 60%
CDI · Zürich
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Globus Zürich | Teilzeit 80%
CDI · Zürich
NEWELL
Account Manager Schweiz (Outdoor & Recreation)
CDI · GIVISIEZ
SIMPLICITY
Area Manager Sales B2B Schweiz (m_w_d) Showroom Zürich Opus & Someday
CDI · ZURICH
HOLY FASHION GROUP
Marketing Manager (d/M/W)
CDI · KREUZLINGEN
TIFFANY & CO
Purchasing Specialist
CDI · Geneva
NAPAPIJIRI
Sales Director Northern Europe - Napapijri
CDI · STABIO
ON RUNNING
Footwear Testing Coordinator
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Inventory Controls Analyst
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Freight Planning Lead
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Global Sales B2B System Specialist
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Head of Logistics
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Talent Business Partner Emea
CDI · ZURICH
MAMMUT
HR Business Partner (All Genders, 80-100%)
CDI · SEON
HOLY FASHION GROUP
Inhouse Consultant Sap sd/ le (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
Joop Brand Controller (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
B2B E-Commerce Manager (Joop, Strellson, Windsor.) (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
Business Development Manager - Focus on Digitalization (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
(Junior) Business Development Manager - Focus on Digitalization (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
SEA Manager (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
Par
AFP
Publié le
4 févr. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bénéfice et ventes record en 2010 pour LVMH, très optimiste pour 2011

Par
AFP
Publié le
4 févr. 2011

PARIS, 4 fév 2011 (AFP) - Le groupe LVMH a annoncé vendredi un bénéfice et des ventes record en 2010, année qualifiée de "grand millésime" par son PDG, alors que le numéro un mondial du luxe juge les perspectives "excellentes" pour 2011, sans toutefois les chiffrer.

"2010 est un grand millésime pour LVMH", a commenté Bernard Arnault, PDG de LVMH, cité dans le communiqué.

L'an dernier, LVMH - Louis Vuitton, Givenchy, Céline, Parfums Dior, mais aussi les champagnes Ruinart, Moët et Chandon et Dom Perignon ou le cognac Hennessy - a vu son bénéfice net bondir de 73%, à 3,03 milliards d'euros, après une baisse de 13% en 2009, selon un communiqué.

De même, son chiffre d'affaires a dépassé pour la première fois les 20 milliards d'euros à 20,3 milliards, en progression de 19% sous l'effet de la reprise économique et d'une "excellente dynamique en Europe, en Asie et aux Etats-Unis".

Louis Vuitton, marque phare du groupe qui, selon LVMH, a connu "une nouvelle année record" également, enregistre "à nouveau une croissance à deux chiffres de ses ventes".

LVMH, qui aborde avec "confiance" l'année 2011, parle "d'excellentes perspectives" et "compte renforcer encore en 2011 son avance sur le marché mondial du luxe".

Tous les métiers du groupe ont fortement progressé en 2010, y compris les deux secteurs qui avaient le plus souffert en 2009. Ainsi les vins et spiritueux, en repli de 12% l'an dernier, sont en progression de 19%, sous l'effet de la reprise de la demande, notamment dans le champagne, fortement affecté en 2009. La division montres et joaillerie fait un bond de 29%, après un repli de 13% en 2009.

Pour le reste, la mode et maroquinerie, bénéficiant de la dynamique Louis Vuitton, enregistre une progression de 20%. Les parfums et cosmétiques progressent de 12% et la distribution sélective (duty-free DFS, Sephora, etc.) de 19%.

Jeudi, le groupe de luxe Hermès, dont LVMH détient 20,21% du capital, a annoncé aussi des ventes record pour 2010 à 2,4 milliards d'euros -- un quart de plus qu'en 2009 --, et a indiqué tabler sur des résultats exceptionnels.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.