×
173
Fashion Jobs
Par
AFP
Publié le
2 avr. 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Blancheporte consolide ses bons résultats et investit pour l'avenir

Par
AFP
Publié le
2 avr. 2019

Tourcoing, 2 avril 2019 (AFP) - Blancheporte, héritier d'une filature fondée près de Lille en 1806 et un des pionniers de la vente par correspondance en France, a consolidé ses bons résultats en 2018 et lance un plan d'investissement de 12 millions d'euros.

Franck Duriez, président de Blancheporte - Philippe Huguen/AFP


« 2018 confirme l'efficacité du modèle. Blancheporte affiche un chiffre d'affaires (hors taxes) de 172 millions d'euros, en hausse de 0,5 % », se félicite mardi la société basée à Tourcoing (Nord). « Pour la deuxième année consécutive, l'entreprise enregistre un résultat positif, multiplié par trois entre 2017 et 2018 », a-t-elle ajouté, ses dirigeants se refusant toutefois à communiquer ce chiffre.

« On a fortement amélioré le service à nos clientes, qui génère moins de réclamation, on regroupe la commande en un seul colis pour une seule commande, on a géré de façon très stricte l'ensemble de nos dépenses et l'ensemble de nos investissements », a détaillé en conférence de presse Franck Duriez, président de l'entreprise.

Sur la période 2019-2021, 7 millions d'euros seront consacrés à la refonte de ses systèmes d'information et à l'intégration d'une nouvelle plateforme numérique, et 5 millions investis dans une campagne de publicité.

En 2016, Franck Duriez et trois membres du comité de direction de Blancheporte ont racheté la société, propriété du groupe 3SI (Trois Suisses International) de 1983 à 2016, qui renoue avec la croissance depuis. « Quand on est sorti du groupe on avait des obligations, comme continuer à travailler avec la logistique du groupe pendant deux ans, dont on est sorti. Désormais on a pu retrouver des prix de marchés sur une série de prestations qu'on n'avait pas forcément », a expliqué Franck Duriez.

Née à Tourcoing, l'entreprise, qui se nomme alors La Blanche Porte, figure parmi les pionnières de la vente par correspondance en éditant dès 1934 son premier catalogue. Elle en distribue toujours 70 millions par an. En 1964, elle concentre ses activités sur la vente à distance puis, en 2005, change de cap pour entrer dans l'ère du e-commerce. Devenue Blancheporte en 2007, elle lance son site marchand ; 35 % des connexions à la boutique en ligne se font depuis un téléphone portable et le numérique représente 60 % de son activité.

Toujours basée à Tourcoing, la société compte 210 salariés, dont 10 recrutés en 2018, et 2 millions de clientes actives, âgées en moyenne de 57 ans. La marque dessine chaque saison 90 % de ses modèles - lingerie, prêt-à-porter et linge de maison - dans son bureau tourquennois, soit 1 600 nouveautés par an, pour des tailles du 38 à 58, se présentant comme le 3e e-commerçant sur le segment grandes tailles. Les collections sont fabriquées principalement en Inde, Maroc, Turquie, Espagne et Portugal.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.