×
131
Fashion Jobs
HUGO BOSS
Stock Sales Administration Manager (w/m/d) 100%
CDI · Zug
GLOBUS
Verkaufsleiter Herrenmode (M/W/D)
CDI · WALLISELLEN
ETAM LINGERIE
Hôtesse de Vente / Fribourg
CDD · FRIBOURG
AVINAS JEWELRY
Stage Vente
Stage · GENÈVE
AVINAS JEWELRY
Stage Digital Design And Community Management
Stage · GENÈVE
LACOSTE
Lehre Detailhandesfachfrau / -Fachmann Lifestyle Textil M/W/D
CDI · BERN
SIDLER SA
Designer Borse / Fashion Brand / Ticino
CDI · LUGANO
ZADIG & VOLTAIRE
Assistant Store Manager - Aubonne - CDD 100%
CDD · AUBONNE
LEVI'S
Conseiller/Ère de Vente
CDD · AUBONNE
CALZEDONIA
Sales Assistant 30%
CDI · BIEL
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Vendeur(se) - 10h - CDI - Globus Lausanne - H/F
CDI · LAUSANNE
LACOSTE
Assitant Store Manager M/W/D
CDI · LANDQUART
SANDRO SUISSE
Assistant Store Manager (m/f/w) Sandro Zurich m/f
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Conseillère ou Conseiller de Vente
CDI · FRIBOURG
VILEBREQUIN
un(e) Stagiaire Digital / E-Commerce
Stage · PLAN-LES-OUATES
VILEBREQUIN
un(e) Stagiaire Service Logistique - Assistant Administratif
Stage · GENÈVE
VILEBREQUIN
un(e) Stagiaire Digital / E-Marketing
Stage · GENÈVE
VILEBREQUIN
un(e) Stagiaire Digital & Trade Marketing
Stage · GENÈVE
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Verkäufer(in) - 42,5 Stunden - CDD - Jelmoli Zürich- M/F/D
CDD · WALLISELLEN
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Store Manager - 42,5 Stunden - CDI - Zürich- M/F/D
CDI · ZÜRICH
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Verkäufer(in) - 30 Stunden - CDI - Zürich- M/F/D
CDI · ZÜRICH
HUGO BOSS
Sales Associate 20% (H/F/d)
CDI · Lausanne
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
25 mars 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Boohoo lève le voile sur des manquements "clairement inacceptables" dans sa chaîne d'approvisionnement

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
25 mars 2021

Boohoo a fait toute la lumière sur les problèmes de sa chaîne d'approvisionnement, révélant des "problèmes clairement inacceptables". Le site de fast-fashion a publié les résultats d'une enquête indépendante sur ses pratiques.


Boohoo


Résultat, Boohoo a réduit le nombre de ses fournisseurs à 78 usines agréées réparties sur 100 sites, contre 200 fabricants au moment de l'enquête.

La majorité de ses fournisseurs ont été contrôlés à deux reprises par deux sociétés indépendantes, lors de visites inopinées organisées au cours des huit derniers mois. Boohoo reconnaît que l'enquête qui en a résulté a permis d'identifier "de nombreux manquements, ainsi que des améliorations à prévoir pour la gouvernance d'entreprise, la conformité et les processus de contrôle de l'entreprise".

Le PDG du groupe, John Lyttle, évoque "des problèmes significatifs et clairement inacceptables", et admet: "nous devons aller plus loin et plus vite pour améliorer notre gouvernance, notre surveillance et notre conformité". Celui-ci promet d'ailleurs qu'il ne s'agit que du "début d'une nouvelle façon de collaborer avec nos fournisseurs".

Des articles de presse accablants avaient mis en lumière, l'année dernière, les problèmes de la chaîne d'approvisionnement de l'entreprise, notamment sur le site de Leicester, où le personnel de l'usine aurait été payé en dessous du salaire minimum. Si la directrice de l'enquête indépendante, Alison Levitt, n'a trouvé aucune preuve qui pourrait justifier une action légale contre Boohoo, elle souligne cependant que l'entreprise n'a pas pris de mesures assez rapides sur une chaîne d'approvisionnement pourtant "criblée de mauvais comportements".

Dans son rapport, cette dernière précise qu'il était peu probable que Boohoo sache avec certitude le nombre exact de ses fournisseurs. Alison Levitt estime que l'entreprise avait 200 fournisseurs dits de niveau 1 et faisait appel à près de 300 entreprises de niveau 2 à Leicester.

Le détaillant en ligne tient à souligner que selon le rapport, les mauvaises conditions de travail et les salaires insuffisants au sein de sa chaîne d'approvisionnement ne résultent pas d'une décision délibérée de sa part. Boohoo affirme "ne pas en avoir profité intentionnellement" et que son "modèle économique n'est pas fondé sur l'exploitation des employés de Leicester".

le groupe met en œuvre les "améliorations nécessaires"



Selon John Lyttle, le groupe met en œuvre les "améliorations nécessaires" à ses procédures d'audit et de conformité des fournisseurs. D'après lui, le conseil d'administration va renforcer de manière significative sa surveillance sur ces questions.

Boohoo promet que, ces six prochains mois, la société collaborera avec de nouveaux fournisseurs reconnus pour leurs politiques éthiques et durables, étendra son programme d'audit indépendant et terminera le processus d'audit de tous ses fournisseurs britanniques de niveau 1 et 2. "Au conseil d'administration, nous devons garantir le fait que ces questions seront traitées de manière appropriée et convenable, et que ces problèmes ne réapparaîtront jamais", ajoute John Lyttle.

Parallèlement à l'enquête, Boohoo a lancé sa nouvelle stratégie durable. Intitulée "UP.FRONT Fashion Ready for the Future", elle "fixe des objectifs audacieux dans trois domaines principaux: une fabrication raisonnée, de meilleures conditions pour les fournisseurs et des pratiques commerciales responsables pour réduire notre empreinte carbone".

Le groupe fournira des informations supplémentaires sur sa stratégie écoresponsable lors de la publication de ses résultats annuels le 5 mai, et présentera un rapport spécial sur le sujet un peu plus tard. Boohoo a l'intention de publier sa liste de fournisseurs mondiaux d'ici le 25 septembre.

Après la publication de l'enquête, les analystes de Jeffries ont donné un signal positif aux actionnaires de Boohoo. Sous le titre "De traînard à leader", la banque d'investissement déclare: "Nous considérons cette publication comme une étape importante dans le redressement du cours de l'action", tout en maintenant sa recommandation "achat" sur l'action Boohoo.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com