×
175
Fashion Jobs
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 100% Zürich
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
HUGO BOSS
Brand Manager Bodywear & Hosiery
CDI · Coldrerio
HUGO BOSS
Consultant Global Media 100% (f/m/d)
CDI · Zug
ZOÉ DROCOURT GMBH
Business Developer – Watches/Jewelry (m/f/x)
CDI · ZURICH
PINK MAHARANI
Chief Operations Manager
Stage · GENEVA
THE KOOPLES
Sales Assistant - Glatzentrum Men - Part Time 50%
CDI · WALLISELLEN
ONLY
Flexible Aushilfe im Verkauf (M/W/D)
CDI · CHUR
ESTÉE LAUDER
Mac Make-up Artist (Région Geneve / Lausanne)
CDI · Lausanne
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Store Manager - 42,5 Stunden - Zürich- M/F/D
CDD · ZURICH
GLOBUS
Mitarbeiter:in ***Delicatessa Kundenservice (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Verkäufer(in) - 30 Stunden - CDI - Zürich- M/F/D
CDI · ZURICH
CLEMENTINE
Assistant(e) Responsable Boutique
CDI · GENÈVE
ESTÉE LAUDER
m.a.c Retail-Make-up Artist 40% Befristet Für 3 Monate
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Bobbi Brown Retail-Make-up Artist (3 Monate) im Globus Luzern
CDI · Lucerne
ONLY
Flexible Aushilfe im Verkauf (M/W/D)
CDI · WINTERTHUR
ETAM LINGERIE
Responsable de Magasin H/F Genève
CDI · GENÈVE
GLOBUS
Verkaufsleiter:in Home & Lifestyle (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
ETAM
Stage Suisse- Assistant Marketing H/F
Stage · LAUSANNE
SIDLER SA
Sales Assistant Full Time / Sportswear Brand / Chamonix-Mont-Blanc
CDI · TRIENT
ZADIG & VOLTAIRE
Conseiller de Vente (H/F) - Globus Lausanne - CDI 30%
CDI · LAUSANNE
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
15 juin 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Boohoo réalise des ventes en hausse au premier trimestre mais des difficultés persistent

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
15 juin 2021

Les résultats publiés par Boohoo mardi montrent que le e-commerçant a poursuivi sa reprise au premier trimestre, malgré la réouverture des boutiques physiques britanniques en avril. Certaines difficultés persistent cependant sur certains marchés et les marges se sont contractées.


Karen Millen/Boohoo Group


De mars à fin mai, les revenus totaux de l’entreprise ont atteint 486,1 millions de livres (564,65 millions d’euros), supérieurs de 32 % à ceux de la même période l’an dernier. Par rapport au premier trimestre 2019, la hausse des revenus est encore plus spectaculaire avec + 91 % : ce chiffre impressionnant montre bien l’importance qu’a prise Boohoo au cours des 24 derniers mois.

Au Royaume-Uni, les revenus de la société se portent à 274,6 millions de livres (318,97 millions d’euros) et progressent de 95 % en deux ans ou de 50 % d’une année sur l’autre. Aux États-Unis, l’ambiance est également à l’optimisme avec + 157 % en deux ans et + 43 % en un an, ou + 40 % hors effets de change. Ce marché représente 131,9 millions de livres (153,21 millions d’euros) de revenus pour l’enseigne.

Cependant, il n’y a pas que des bonnes nouvelles. Dans le reste de l’Europe, les revenus ont augmenté de 43 % à 54,7 millions de livres (63,54 millions d’euros) par rapport à 2019, mais sont en baisse de 14 % ou 12 % hors effets de change par rapport à 2020.

Par rapport aux chiffres de 2020, les revenus baissent pour tous les autres marchés. Par rapport à 2019, la hausse est tout de même de 3 % à 24,9 millions de livres (28,92 millions d’euros), mais par rapport à 2020, la baisse est de 15 % ou 10 % hors effets de change.

La marge brute pour le trimestre se situe à 55 %, similaire à celle de 2019 mais en baisse de 60 points de base par rapport aux bons résultats du premier trimestre 2020.

Le groupe possède sa marque éponyme, mais aussi les griffes PrettyLittleThing, Karen Millen, Oasis et Nasty Gals, entre autres. Il affirme avoir réalisé un bon début d’année financière « malgré des circonstances difficiles ». Mais « l’incertitude plane encore sur bon nombre de marchés internationaux du groupe en raison de la pandémie ». Les prévisions pour l’année clôturée le 28 février 2022 tablent sur une croissance des revenus d’environ 25 % et un EBITDA ajusté compris entre 9,5 et 10 %.


Boohoo


En tout cas, la société ne chôme pas. Au cours du premier trimestre, elle a intégré avec succès les ex-marques d’Arcadia Dorothy Perkins, Wallis et Burton à sa plateforme multi-marques et a lancé le nouveau grand magasin en ligne de Debenhams, proposant de la mode, des cosmétiques et de la décoration. Son centre logistique à Wellinborough a été inauguré, et un autre site à Daventry devrait être opérationnel au deuxième trimestre. Toutes les marques londoniennes du groupe sont maintenant rassemblées dans de nouveaux bureaux à Soho.

Le groupe a aussi publié un nouveau rapport d’évolution de Sir Brian Leveson dans le cadre de son programme Agenda for Change. La chaîne d’approvisionnement de Boohoo avait fait les gros titres de la presse l’an dernier. Le rapport « souligne les grands progrès que le groupe continue à faire ».

Boohoo a notamment rejoint le projet Fast Forward pour faire auditer sa chaîne d’approvisionnement au Royaume-Uni, et a publié la liste de tous ses fabricants britanniques. La liste de tous ses fournisseurs dans le monde entier sera publiée en septembre. Pendant ce temps, l’audit de ses sous-traitants se poursuit.

L’entreprise va aussi lancer une nouvelle stratégie de responsabilité sociale et environnementale, intitulée UP.FRONT et allant « droit au but, avec des objectifs mesurables centrés sur l’amélioration des vêtements et des relations avec les fournisseurs. Nous voulons prendre l’initiative. »

Ce nouveau rapport de Sir Brian souligne aussi que « les équipes chargées du sourcing responsable et du commerce équitable sont maintenant concentrées sur l’évaluation continue des fabricants britanniques, et collaborent à un point qui dépasse largement l’implication d’autres marques ou d’autres secteurs. »

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com