×
216
Fashion Jobs
ESTÉE LAUDER
Trade & Consumer Marketing Manager Estée Lauder/Origins
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
HR Generalist
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Trade Marketing & Visual Merchandizing Executive - Make up Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
jr. Brand Manager Bodywear & Hosiery | Maternity Cover
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
Clinique Travelling Consultant 100%
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 100% Zürich
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
HUGO BOSS
Brand Manager Bodywear & Hosiery
CDI · Coldrerio
HUGO BOSS
Consultant Global Media 100% (f/m/d)
CDI · Zug
MAJE SUISSE
Sales Assistant, 50% - Outlet Aubonne m/f
CDD · AUBONNE
MAJE SUISSE
Sales Assistant, 50% - Globus Geneve m/f
CDD · GENÈVE
ESTÉE LAUDER
Global Third-Party Manufacturing Planning Lead
CDI · Wollerau
ZOÉ DROCOURT GMBH
Stagiaire Recrutement - Luxe (f/h/x)
Stage · GENÈVE
ESTÉE LAUDER
Praktikum Product Marketing - Bobbi Brown
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Aveda Beauty Advisor 70 - 80% Zürich
CDI · Zürich
SANDRO SUISSE
20% Sales Assistant (m/d/f) Sandro Menswear Globus (Aushilfe 3 Monaten)
CDD · ZURICH
SIDLER SA
Sales Assistant / Luxury Brand / Crans-Montana
CDI · CRANS-MONTANA
SIDLER SA
Sales Consultant / Luxury Brand / Zürich
CDI · ZURICH
ESTÉE LAUDER
Produktionsmitarbeiter/in - Wochenende 50% (sa 10h / so 10h)
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Data Engineer
CDI · Wollerau
GLOBUS
Verkaufsberater:in Grundnahrungsmittel (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
31 mars 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bottega Veneta lance son magazine trimestriel en ligne

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
31 mars 2021

En janvier dernier, la décision de Bottega Veneta de déserter les réseaux sociaux avait fait couler des flots d’encre. Aujourd’hui, la maison fait à nouveau sensation en annonçant le lancement de son magazine digital trimestriel.


Photo : Bottega Veneta - Foto: Bottega Veneta


 Intitulé Issue 01, ce premier numéro couvre des sujets tels que les beaux arts, la photographie et la mode. On pourra aussi y voir des vidéos live, dont un film spécialement réalisé par Missy Elliott et basé sur son tube de 1999 « Hot Boyz ». Il a été tourné par le photographe Tyrone Lebon.
 
Parmi les autres intervenants, les têtes brûlées du parkour britannique, Storror, s’élancent d’un édifice à l’autre et évoluent autour de cheminées, vêtus des collections de Bottega Veneta. De nombreux objets de la maison sont déclinés dans des matériaux inattendus : des talons hauts, des mules et des escarpins matelassés s’habillent de marbre, des sacs à main s’offrent un Perspex bleu Klein ou vert citron, des bottes et des pochettes jaunes ou violettes paraissent taillées dans de la gelée, et des escarpins sling-back sont confectionnés en réglisse, en feuilles ou en glaçage.

Tout cet univers reflète le positionnement unique de Daniel Lee, le directeur créatif de Bottega Veneta. Vénéré par la scène mode, le designer a probablement valu à la griffe la belle performance de poursuivre sa croissance l’année dernière, alors que ses concurrents s’effondraient.
 
« Les réseaux sociaux représentent l’homogénéisation de la culture. Tout le monde voit les mêmes fils de contenu. Je réfléchis beaucoup à ce que je fais, et les réseaux sociaux ont pour effet de simplifier exagérément les processus de pensée », explique Daniel Lee dans une (rare) interview pour le Guardian. Le créateur est notoirement discret et réservé.

Malgré tout, Instagram bouillonne déjà d’images d’Issue 01, le premier numéro lancé aujourd’hui.
 
Issue 01 contient un bel édito de mode photographié dans le décor classique de milieu du siècle de Milan ou dans les Giardini Publici de la capitale italienne de la mode, montrant la célèbre mannequin Maria Carla Boscono vêtue d’un superbe trench en daim, ainsi que d’autres modèles habillées de vestes d’aviateur raccourcies ou de belles robes corail émaillées d’ornements.
 
Toutes les images mettent en exergue la grande sensibilité architecturale de Daniel Lee, qui transparaît dans les images d’un récent défilé de Bottega Veneta à Sadler’s Wells, à Londres, commenté par Neneh Cherry.
 
On peut aussi admirer de nombreuses sculptures en ballons, semblant évoquer la conception qui se cache derrière le style complexe des colliers et bracelets en argent et cristaux de la griffe.
 
Un enchaînement de prises de vue réalisées par drones montre des centaines de petites voitures. Des affiches font la promotion de fêtes All Night Long organisées par Bottega Veneta, avec des chaussures à talons hauts en maille filet. Une campagne pour le printemps/été 2021, également photographiée par Tyrone Lebon, s’articule autour d’une troupe inclusive de charmants Lotharios et de mannequins aux visages taillés à la serpe, vêtus de combinaisons, de pantalons de costume verts et de vestes molletonnées éparpillées sur des canapés et des chaises longues du même tissu ou de la même couleur que les vêtements.
 
Des images aux influences disco et des accrochages au murs montrent des looks de différentes collections de Bottega Veneta. Une section est même dédiée à la créatrice Barbara Hulanicki. La célèbre fondatrice de Biba pose dans son studio, est représentée à travers des croquis de beautés troubles et se montre vêtue d’un trench aux immenses manches.
 
Après une brillante décennie de croissance jusqu’en 2015, Bottega Veneta, qui fait partie du groupe de luxe français Kering, a commencé à décliner il y a environ cinq ans. Heureusement, l’arrivée de Daniel Lee a entraîné une remarquable renaissance de la maison. Il a gagné quatre prix du British Fashion Council en 2019.
 
Tout ce que Daniel Lee touche semble se transformer en or. Il a peut-être retiré Bottega Veneta des réseaux sociaux, mais la couverture Instagram de la marque est toujours soutenue.
 
« Il y a une ambiance de chamailleries de cour de récré sur les réseaux sociaux que je n’apprécie pas vraiment. J’avais plutôt envie de faire quelque chose de joyeux. Nous ne sommes pas une simple marque, nous sommes une équipe de personnes qui travaillent ensemble, et je ne veux pas travailler dans une atmosphère pesante », résume Daniel Lee pour Jess Cartner-Morley, du Guardian.
 
En tout cas, Issue 01 représente un formidable catalogue d’idées du créateur, mélangées avec des sources d’inspiration et de multiples pistes paraissant refléter sa façon de penser et son mode de création. Peut-être qu’Instagram n’est pas indispensable, après tout.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com