×
127
Fashion Jobs
Publié le
13 avr. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Brand Finance: Nike, Gucci et Louis Vuitton en tête des valorisations de marques

Publié le
13 avr. 2021

Les marques de luxe et de sport dominent le nouveau classement mondial de Brand Finance. Le top 50 2021 des marques d’habillement les plus valorisées, publié par le cabinet de conseil londonien, confirme la hiérarchie de l’année précédente avec juste quelques inversions de positions et pas moins de quatre maisons françaises dans les dix premières marques. 
 

Nike est en tête du top 50 tandis que la chaussure est le seul secteur dont la valorisation a progressé - nike.com


L’Hexagone est de fait le deuxième pays le plus présent dans ce classement  avec sept maisons ou enseignes (23,3% de la valorisation totale de marque) derrière les États-Unis (27,6%) avec 16  labels et devant l’Italie, qui compte elle aussi sept marques mais dont les valeurs sont inférieures à celles françaises (11,7%), l’Allemagne, l’Espagne, la Suisse et autres.

Si Nike et Gucci conservent leur première et deuxième place, Louis Vuitton, gagne un échelon, grimpant sur le podium à la place d’Adidas, qui descend du troisième au quatrième rang. Chanel passe de la 8ème à la 5ème place. Zara reste en sixième position, suivie d’Uniqlo, d’H&M et de Cartier, qui dégringole du 5ème au 9ème rang, tandis qu'Hermès se maintient à la 10ème place.

Concernant le classement mondial Brand Finance des marques les plus fortes, on trouve aux cinq premières places Rolex, Moncler, Gucci, Nike et Hermès. "Nike et Adidas sont les seules marques parmi les dix marques les plus fortes du secteur de l'habillement qui ne sont pas des marques de luxe. Même en Italie, patrie de nombreuses marques de luxe, Nike est le deuxième label la plus réputé et Adidas le 6ème", indique l'étude.
 
Nike conserve ainsi son titre pour la 7ème année consécutive, bien qu’elle ait accusé une baisse de sa valeur de marque de 13% en 2020. Brand Finance lui attribue une valeur de 30,4 milliards de dollars, soit une avance considérable sur Gucci, dont la valeur de marque est estimée à 15,6 milliards de dollars (en baisse de 12% par rapport à un an plus tôt). Comme beaucoup d’autres, l’équipementier a vu ses ventes touchées par la fermeture de la majorité de ses magasins en raison de la pandémie. Mais il a connu une explosion de ses ventes en ligne, qui ont presque doublé en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.
 

Le top 10 du classement mondial des marques d'habillement les plus valorisées - Brand Finance


Autre performance à signaler parmi les marques sportives, celle de Fila, qui a connu la croissance la plus forte dans ce classement "Brand Finance Apparel 50" avec une hausse de 68%, qui lui a permis de bondir de la 50ème à la 33ème place. La marque, qui opère dans 70 pays grâce à des accords de licence, a su surfer sur l’engouement pour les années 1990 et multiplié les collaborations habiles, y compris avec des maisons de luxe.
 
A noter aussi l’entrée dans ce top 50, respectivement aux quatre dernières places, de Converse, Timberland, Loewe et Bosideng. Timberland et le chinois Bosideng, qui a annoncé fin 2020 le lancement d’une ligne avec Jean Paul Gaultier, sont les deuxième et troisième marques à voir enregistré la croissance la plus forte, en hausse respectivement de 47% et 39%.
 
La pandémie a bien sûr influencé ce top 50, dont la valorisation totale des marques a reculé de 8%, passant de 301,9 milliards de dollars l’an dernier à 276,4 milliards cette année. "Malgré cette baisse de 8%, dans l'ensemble, nous avons été témoins d'une agilité et d'une innovation remarquables dans le secteur", soulignent les auteurs du rapport.
 
Mais l’impact de la pandémie s’est fait sentir de manière très différente selon les secteurs concernant la valeur des marques. Celui de la chaussure, par exemple, a été le seul, dont la moyenne de valorisation a progressé (+9%) lors de l'année écoulée, tandis que le segment des sous-vêtements a le plus souffert (-19%). La valeur de marque du streetwear recule en moyenne de 13%, celle des maisons de luxe de 10%, les marques sportives et la fast-fashion de 7% et le secteur des montres, accessoires et bijoux de 4%.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com