×
Auteur :
Publié le
25 juin 2019
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Brazilian Bikini Shop installe sa sélection de maillots aux Galeries Lafayette Haussmann

Auteur :
Publié le
25 juin 2019

Jusqu’au 1er août, les amatrices de maillots de bain brésiliens ont rendez-vous aux Galeries Lafayette Haussmann à Paris. Le pure-player français Brazilian Bikini Shop y a posé ses valises pour un pop-up store de deux mois. Parmi les 110 marques qu’il propose sur son site Internet, il en a sélectionné huit (dont sa marque propre Rio de Sol) qu’il présente sur un espace de 25 mètres carrés.
 

Brazilian Bikini Shop a installé son pop-up store aux Galeries Lafayette - Brazilian Bikini Shop


Derrière cet e-shop multimarque, qui a réalisé un chiffre d’affaires de près de 4 millions d’euros en 2018, se cache Jean-Marc Guatteri. Ce Franco-Italien, originaire du Sud de la France, a commencé à exporter des griffes de maillots de bain brésiliens en 2002. Sa première plateforme commerciale n'est autre qu'eBay, qu’il troque cinq ans plus tard contre un site Internet nommé Brazilian Bikini Shop. Pour continuer à s’adresser à une clientèle internationale, il décide dès le départ de traduire l’e-shop en seize langues. Un an plus tard, il en ajoute 17 autres. Conséquence logique, en 2019 près de 85 % de ses ventes sont réalisées à l’international.
 
En plus des 110 marques essentiellement brésiliennes (il y en a quelques-unes en provenance de Colombie et des produits complémentaires originaires d’autres pays) qu'il distribue, Brazilian Bikini Shop a donc lancé en 2003 Rio de Sol. Son positionnement milieu de gamme et sa fabrication dans l’Etat de Rio de Janeiro en font l’une des griffes best-sellers du site. Même constat aux Galeries Lafayette, mais aussi dans les El Corte Ingles de Porto et Lisbonne où Brazilian Bikini Shop réitère pour la deuxième année consécutive des pop-up stores du même type que celui du grand magasin parisien.

Rio de Sol est par ailleurs distribuée depuis un an en wholesale auprès de boutiques multimarques et compte déjà une cinquantaine de points de vente. Elle sera également présente sur des salons professionnels comme Unique by Mode City début juillet à la Porte de Versailles.
 

Brazilian Bikini Shop a aussi investi les vitrines du grand magasin parisien - Brazilian Bikini Shop


Brazilian Bikini Shop aimerait développer de plus en plus son volet B to B. Parti du constat que les marques brésiliennes ont des difficultés à s’exporter, Jean-Marc Guatteri a pensé qu’il pourrait signer des accords avec elles pour les distribuer à l’international. Cette saison, ce sont cinq griffes qui lui ont fait confiance. Dans les prochaines années, le dirigeant aimerait faire monter ce chiffre pour qu'à terme, cette activité contribue à la moitié du chiffre d’affaires de l’entreprise.
 
« Avec la multiplication des concurrents, comme les sites qui ajoutent les maillots de bain à leur sélection ou encore Amazon, nous pensons que c’est un bon moyen de diversifier notre activité. Surtout que les griffes brésiliennes disposent généralement d'e-shops seulement pour leur pays », explique le fondateur de Brazilian Bikini Shop.
 
En revanche, pas de magasin en projet pour Jean-Marc Guatteri. Il en a eu par le passé à Nice et à Antibes, mais ils sont aujourd’hui fermés. Reste une boutique située au siège de l’entreprise, dans la zone industrielle de Saint-Laurent-du-Var, où les clients peuvent acheter n’importe quelle pièce présente sur l’e-shop multimarque, puisque c’est là que l’entrepôt logistique se trouve.
 
Pour étendre toujours plus son spectre d'activités, Brazilian Bikini Shop s’est aussi porté acquéreur en 2018 de Mademoiselle Bikini. En plus de sa base de 380 000 contacts adeptes de maillots brésiliens, Jean-Marc Guatteri dispose désormais d’un second site de vente en ligne multimarque qui séduit pour sa part une clientèle plus classique. Ripcurl, Seafolly, Freya ou encore Banana Moon font ainsi partie de l’offre, qu’il réfléchit à renouveler.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com